leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

17 décembre 2014

Un homme courageux face à la culture de mort

Classé dans : Avortement,Resistance — leprintempsdesconsciences @ 12 h 11 min

http://www.dailymotion.com/video/x2b4jbtJacques Bompard est un homme courageux, qui comme les 7 Resistants qui ont refusé que l’IVG devienne un droit fondamental, demande pardon pour toux ceux qui nient le droit de l’enfant de naître et érigent en valeur absolue la culture de mort qui est en train de suicider nos sociétés.

N’ayez pas peur d’affirmer que la Vie doit être  défendue contre toute atteinte , que la loi naturelle « tu ne tueras point » ne doit souffrir aucune exception, car cette loi est inscrite dans le cœur de chaque homme.

Il en va de notre liberté à tous et de notre vie future.

29 novembre 2014

Soulager mais pas tuer

Classé dans : Euthanasie,L'avis des médecins,Le réveil des consciences,Resistance — leprintempsdesconsciences @ 15 h 54 min
Soulager mais pas tuer Chers, tous  nous n’étions pas très nombreux ce matin à Bayonne, mais ce n’est pas le nombre qui compte c’est la motivation.
Cette campagne  de lancement national de www.soulagerrmaispastuer est prometteuse et ressemble  au début de la mobilisation contre le mariage gay en novembre 2012.
Nous n’étions pas très nombreux au début, fin 2012, juste 100 à Pau en novembre 2012, pour finir 2 millions à Paris en mars 2013 !
Voici ce que pense un médecin radiologue du projet de légalisation de l’euthanasie (hypocritement appelée sédation profonde terminale) que le gouvernement a mis dans les tuyaux.
« Le médecin n’est pas là pour tuer ni condamner son patient mais pour le soulager à défaut de le guérir.
Le gouvernement de fantoches qui prétendent nous gouverner prétend également gouverner les consciences et instaurer le permis de tuer pour les médecins.
Mais comme il s’agit d’un gouvernement d’hypocrites et de menteurs, ils ne prononcent pas le mot euthanasie qui fait peur à la population mais le mot sédation profonde terminale.
In fine, c’est la même chose car il y a une immense différence entre vouloir soulager un patient et lui administrer des médicaments qui peuvent altérer sa conscience et provoquer sciemment et délibérément la mort.
La boîte de pandore de l’euthanasie ne doit pas être ouverte , sinon ce sera la porte ouverte à d’immenses dérives comme en témoigne le film suivant réalisé en Belgique ou l’euthanasie existe depuis plus de 10 ans et que je vous invite à voir ici  http://www.vodeo.tv/documentaire/l-euthanasie-jusqu-ou#play
Nous sommes face au calendrier établi de la culture de mort qui après avoir légiféré récemment sur l’avortement comme nouveau droit en enlevant la notion de détresse des femmes, voilà que une semaine après les députés s’attaquent à  l’autre versant de la vie, nos anciens, les malades, les faibles, et demain les handicapés.
La mobilisation de ce mois de novembre ressemble étrangement à celle d’il y a deux ans contre le mariage gay. Il ne faut pas baisser les bras. Nous devons à tout prix empêcher cette loi qui ferait que notre société ne serait plus humaine.
Car le coût à payer pour maintenir nos vieillards en vie et assurer des soins palliatifs dignes à tout le monde est un coût énorme mais c’est le coût à payer pour que nos sociétés restent pleinement humaine.
Mais c’est parce que ces socialistes incompétents, cyniques, menteurs et corrompus ne veulent et ne savent pas régler les immenses problèmes économiques et sociaux des Français qu’ils s’attaquent à la solution la plus facile : éliminer le problème en éliminant ceux qui coûtent cher !
Dites stop à l'euthnanasieDemain je serai là et je soutiens de tout mon coeur, de toute ma conscience  et de toutes mes forces ce mouvement lancé par alliance Vita http://soulagermaispastuer.org/
Hauts les coeurs !

Dr Pascal Trotta.

 

Le débat sur la fin de vie va très prochainement entrer dans une phase à hauts risques :

-     Le nouveau rapport des deux députés Leonetti/Claeys est annoncé pour le 1er décembre. Il risque de valider sans le dire certaines euthanasies « masquées », par la proposition de créer un droit à ce qui pourrait s’appeler « sédation profonde terminale »

-     Le Premier ministre Valls a annoncé un projet de loi sur la fin de vie en mars 2015. Ce texte serait en négociation avec le parti radical de gauche, très militant pour l’euthanasie, sans compter le risque fort d’amendements de la majorité parlementaire pour aller plus loin que le projet gouvernemental

 

C’est dans ce contexte que va être lancé
le 28 novembre 2014 dans 60 villes de France
le grand mouvement unitaire
« Soulager mais pas tuer »


Le lancement à Bayonne aura lieu le samedi 29/11/14

de 10h à 13h
Croisement des rues d’Argenterie et de la Salie

Nous comptons sur votre mobilisation et votre soutien !

« Soulager mais pas tuer » est un mouvement unitaire, soutenu par des associations et personnalités de sensibilités multiples. Toutes partagent un sentiment d’urgence :

  • il est temps de sortir de la confusion entretenue par les promoteurs de l’euthanasie ou du suicide assisté, selon laquelle il faudrait choisir entre souffrir et mourir
  • il est temps de promouvoir une véritable culture palliative, en la protégeant de la dérive euthanasique sous toutes ses formes
  • il est temps de donner la parole aux personnes concernées par le grand âge, le handicap ou la maladie, à leurs proches et aux soignants engagés auprès d’elles dans un accompagnement au quotidien respectueux de leur dignité
  • il est temps d’unir et de mobiliser tous les Français qui ont conscience qu’ouvrir la porte à l’euthanasie, et donc renoncer au principe fondateur de l’interdit de tuer, ferait basculer notre société vers une pente glissante aboutissant à l’exclusion des plus faibles.

>
« Soulager mais pas tuer » conduira de multiples projets pour expliquer aux Français les réels enjeux de ce débat, mobiliser largement, et faire grandir ainsi la résistance à toute forme d’euthanasie.
Merci de diffuser largement ce mail et de soutenir ce mouvement par votre présence le 29 novembre 2014.

 

Dr. Pascal TROTTA
0685 017 958

www.dr-trotta.com

13 octobre 2014

L’avis d’un radiologue, son diagnostic sur LaManifPourTous

Classé dans : Actions,L'avis des médecins,LaManifPourTous,Le réveil des consciences,Manifestations,Resistance,vos avis — leprintempsdesconsciences @ 13 h 41 min

Je vous laisse ici découvrir l’avis d’un confrère radiologue qui est venu à LaManifPourTous du 5 octobre à Paris en tant qu’observateur.

C’est la première fois qu’il venait à nos manifestations.

Voici son commentaire à froid , qui montre que la majorité silencieuse qui bosse et qui soutient le pays à bout de bras est en train petit à petit de nous rejoindre.

Notre ténacité, notre pugnacité , notre fidélité dans la résistance au nouvel ordre sexuel, va entraîner dans notre sillage de plus en plus de monde : nous assistons là à un vrai réveil des consciences que ce blog leprintempsdesconsciences entend favoriser et promouvoir pour sauver notre pays, nos familles et notre paix future.

« Paris le 8 octobre 2014,

IMG_3391 Cher Pascal,

Pour résumer à froid quel a été mon sentiment Dimanche dernier à LMPT de Paris ou j’allais pour la première fois, un peu comme participant, un peu comme « observateur ».

3 points m’ont particulièrement frappés et impressionnés :

1) L’héterogénéité de la population manifestante tant sociale que générationnelle, alors que je m’attendais à une colonne de « Versaillais » cathos.

2) La qualité professionnelle de l’organisation tant dans le rythme (succession des modes de communications sur scène et aux écrans géants) que dans la technique (podium, écrans, vidéos, sons…) que dans l’organisation humaine (Sécurité, accueil, médiation etc…)

3) La qualité des intervenants et des discours, sur le fond, loin des discours de nos politiciens souvent, très souvent, insipides et purement électoraux.

Bref, comme je te l’ai dis, j’adhère et sans aucune réserve.

Bravo d’avoir participé dés le début….on n’est pas tous pareils et il y a à encore du potentiel, la preuve !

Pierre. »

5 octobre 2014

Succès de la Manif pour Tous du 5 oct 2014

Classé dans : Actions,Le réveil des consciences,Manifestations,Resistance — leprintempsdesconsciences @ 23 h 46 min

Au moins 300 000 manifestants à Paris, 20 000 à bordeaux.

Manif LMPT du 5 oct 2014 à bordeaux

Manif LMPT du 5 oct 2014 à bordeaux

Pour « les grincheux, les découragés, les à quoi bon, les c’est foutu la loi est passée », la mobilisation de ce jour montre que, face à la barbarie de la marchandisation du corps humain qui s’annonce, les Français sont toujours là au devant de la scène pour dire non à l’inacceptable.

Rap le genre ne passera pas

Rap le genre ne passera pas

Le combat n’est pas terminé , il ne fait que commencer.

Le but pour les 2 ans qui viennent est de

- continuer à soutenir la Manif Pour Tous qui a besoin de bras, et d’appui financier pour faire face à tous ses défis

- de faire du lobbying auprès :

- de notre entourage familial, professionnel pour les informer en vérité de ce qui se trame dans leur dos

- auprès des candidats à la présidentielle, pour que la loi Taubira soit abrogée et qu’ils s’y engagent. Car c’est cette loi qui permet l’inacceptable, c’est à dire les mères porteuses : la mise en esclavage moderne du corps des femmes pauvres et la commande et l’achat d’enfants.

Que les candidats sachent bien que s’ils ne s’engagent pas à abroger cette loi, ils auront de sérieux problèmes et ne seront pas élus.

La majorité des Français est contre le marché des enfants et l’exploitation des femmes.

La Manif pour tous aura eu le mérite de faire tomber de nombreux masques.

Rien ne sera plus comme avant. Des jeunes avec des convictions vont s’engager au profit du bien commun et non pas pour le bien de leur seul parti. La politique changera si nous nous engageons, si nous continuons à militer chacun dans son domaine et avec son propre charisme.

N’ayez pas peurs !
Défendez votre liberté
Hauts les cœurs !

Dr pascal Trotta

2 octobre 2014

POURQUOI IL FAUT MANIFESTER LE 5 OCT ? CAR LE COMBAT NE FAIT QUE COMMENCER

IMG_3391L’heure est grave.
Je vais vous parler brièvement comme médecin et vais disséquer pour vous devant vous ….non pas hollandouille, ce serait trop facile tellement il est inconsistant. mais le mouvement de déconstruction qui s’est emparé de nos sociétés occidentales depuis maintenant 200 ans. Je vais disséquer trois parties : la révolution française et l’éducation nationale,  le genre, et l’oligarchie.
Disséquons donc la déconstruction :

La révolution française et l’éducation nationale
1/ 1789 révolution francaise de nature maçonnique et violente : « il faut détruire l’infâme » disait Voltaire. Tuer le roi représentant de Dieu sur la terre et abattre l’église catholique. But partiellement atteint.

2/ 100 ans plus tard ecole laïque obligatoire : enlever les jeunes français de l’influence de l’église et des congrégations enseignantes pour essayer de rendre les jeunes français athées.
But atteint avec brio car la majorité actuelle des jeunes français se disent athées ou agnostiques.

3/ 200 ans plus tard avec les IUFM de Jospin : rendre les enfants illettrés , but partiellement atteint car plus de 20% des enfants au sortir du primaire sont étiquetés dyslexiques.

4/ avec Peillon comme « sinistre » de la « rééducation » nationale en 2013, le but est de finir la révolution française et de s’appuyer sur la jeunes pour changer les mentalités, en diffusant larga manu l’idéologie du genre ou de l’égalitéu de la lutte contre l’homophobie, (c’est la même chose) avec l’aide d’un lobby ultra minoritaire mais sponsorisé par l’oligarchie, le lobby LGBT
Je vous rappelle pour ceux qui ne savent pas ce que cela veut dire LGBT: L (Lesbienne), G (Gay), B (Bi sexuel), T (Trans sexuel)
Que viennent faire ces délires d’adultes décadents dans l’enceinte de l’école au milieu de nos enfants ?
Donc si je résume le but de la « rééducation » nationale sous ce socialisme débridé qui veut finir la révolution française est de rendre nos enfants Athées, illettrés, LGBT ? Nouvelle devise de la république ?
Vous êtes d’accord avec ça ?

Les mots du spécialiste de l’éducation Jean-Paul Brighelli, auteur de « La Fabrique du crétin » et homme de gauche, résument parfaitement la situation. Celui qui milite pour un retour aux fonctions traditionnelles de l’école fait le bilan suivant des « trente ans de gabegie idéologique », depuis la loi Jospin de 1989 :

« Les libertaires ont admirablement fait le jeu des libéraux, qui rêvent d’un tiers monde à portée de main [6]. »

Dites Docteur c’est quoi le genre ?
On va faire simple
Le genre c’est pire que le communisme
Le communisme, idéologie athée qui prétendait faire table rase du passé en proposant comme modèle de société la lutte des classes. Résultat, après 70 ans d’expérimentation de cette idéologie de 1917-1989 : 100 millions de morts, des pays et des familles ravagés comme le Cambodge qui a connu un génocide d’un quart de sa population en moins de 3 ans sous Pol Pot.
Comme le communisme a échoué à libérer l’homme, et comme toute idéologie sans transcendance, il renaît de ses cendres sous une forme pire et hybride qui s’appelle le genre ou Gender : ce n’est plus la lutte des classes mais c’est plus grave encore , plus profond , la lutte veut s’instaurer entre nous tous, c’est la lutte des sexes. C’est purement diabolique, car Marguerite Peeters l’a bien démontré , cette idéologie va nous être imposée par tous les organismes, « les machins » comme disait De Gaulle: l’ONU, l’OMS, L’Europe de Bruxelles, les États, et va être avant tout inculquée non pas à nous car nous sommes foutus pour eux car nous avons encore de l’esprit critique mais à nos enfants aux cerveaux vierges par le biais de la « rééducation »  nationale.
L’idéologie du genre, les ABCD de l’égalité, le plan égalité de Najat : c’est la même chose . On va dire à vos enfants que ce n’est pas parce-qu’ils ont un zizi ou une zezette que ce sont des garçons ou des filles ,et que finalement Grace à sainte Najat on va leur proposer un choix d’orientation sexuelle beaucoup plus polymorphe que ce qu’ils ont dans le pantalon.
Voilà le progrès  : on dira à vos enfants, à vos petits enfants que le progrès, la liberté, l’égalité c’est de pouvoir choisir son orientation sexuelle : avec des termes et des mots inventés par ces idéologues pour travestir la réalité, des mots qui n’existaient pas avant :
Avant on séparait l’espèce  humaine entre hommes et femmes, (c’est ce qu’on doit continuer à faire).
Maintenant il faut parler aux enfants d’ hétérosexuels, d’homosexuels hommes, d’homosexuelles femmes, de bisexuels , de transsexuels, de poly-sexuels .

Comment en est-on arrivé là ?
Par 3 révolutions  venue au XXe siècle  des Etats Unis, et qui se sont imposées à nous comme un rouleau compresseur
la révolution féministe radicale de Margaret Sangers qui a promu tous azimuts, contraception, avortement et eugénisme vis à vis des minorités raciales.
La révolution sexuelle occidentale de Alfred Kinsley, un pervers qui a projeté ses fantasmes sexuels sur la société américaine et sur l’occident tout entier en majorant les conduites sexuelles perverses et décadentes et en les présentant comme des comportements soit disant normaux.
La révolution culturelle occidentale d’Herbert Marcuse qui a culminé en mai 68 avec le slogan : « jouir sans entrave » et « il est interdit d’interdire ».

Et comme il est interdit d’interdire , il est donc permis de tout déconstruire.
C’est là que surviennent dans les années 1990 les Gender studies de Judith Butler qui est l’aboutissement de ces 3 révolutions. Grande prêtresse d’un féminisme homosexuel radical, Butler dit et clame partout que la tâche des gays et des Lesbiennes est de reconstruire la réalité. C’est bien la tâche que Marx avait fixé au prolétariat.
Ce n’est plus la lutte des classes qui a échoué mais la lutte des sexes.
Cela va échouer aussi, cela est sûr mais quand, comme le communisme après un siècle de perversion, d’anarchie, de dictature ou de guerres.  Notre rôle est de prévenir les immenses souffrances que cela va engendrer si nous n’arrêtons  pas ce rouleau compresseur qui s’avance avec un agenda  fixé.

Comment est organisé cet agenda de la déconstruction ?
Il avance par la tactique des dominos car s’il était proposé d’un seul tenant, ce serait la contre révolution d’emblée; donc il faut y aller par sauts transgressifs tous les 15-20 ans comme vous allez le constater :
-   Généralisation de la contraception en 1960
Généralisation de l’avortement en 1975
PACS en 1999
Mariage des homosexuels en 2014
PMA , GPA, polysexualité.
Il s’avance masqué grâce à un langage attractif et trompeur qui travestit la réalité. « Changez le langage, vous changerez la réalité ».
On ne doit plus classer les êtres humains selon leur sexe homme/ femme mais selon leur orientation sexuelle hetero/homo . Ne vous définissez jamais comme hétéro ou homo mais comme homme ou femme, votre orientation sexuelle est trop intime et vous regarde mais ne vous définissez pas selon votre orientation sexuelle, c’est trop réducteur.
On a avec la loi Taubira supprimé les mots père et mère du code civil.
Savez vous qu’il n’y a eu que seulement 3% de mariage homosexuel depuis la loi Taubira d’avril 2013 ?
Alors pourquoi avoir chamboulé le pays pour seulement 7000 mariages sur 240 000 ?
Les bisexuels surtout les hommes ne veulent pas du mariage homosexuels, cette valeur bourgeoise.
Alors pourquoi nous l’avoir imposé de force malgré les 3 plus grandes manifestations de masses qu’ait connu la France dans toute son histoire ?
La loi Taubira n’était qu’un prétexte : elle a utilisé la communauté homosexuelle et notamment le lobby LGBT comme cheval de Troie pour détruire la famille.
Et comment mieux détruire la famille naturelle père – mère – enfant  que de semer le trouble et de légiférer  que  le mariage de 2 paires stériles femme-femme, ou Homme-Homme est l’équivalent du mariage naturel potentiellement fécond d’un homme et d’une femme et de les mettre sous le sacro saint principe de l’égalité.
Que n’allons pas nous faire au nom de l’égalité ?

Et pourquoi détruire la famille ?
Car c’est le seul espace non marchand qui résiste à la marchandisation et à la globalisation du monde, ce nouvel ordre mondial qui veut s’imposer par un nouvel ordre sexuel.
Savez-vous combien cela coûte de faire un enfant naturellement ?
Un bon repas ! Et plus ou moins de calories selon les performance de chacun et chacune.
Savez-vous ce que cela coûte de faire un enfant pour des paires d’hommes  ?
Quel est le coût d’un enfant obtenu par location utérine , mère porteuse, ou GPA  (c’est la même chose)?
100 000 € aux USA
50 000 € en Ukraine
30 000€ en Inde ,
Vous trouvez ça normal ?
Un enfant est-il un bien de consommation ?
Une femme est-elle un ventre à louer ?
Ils appellent cela le progrès.
Nous les gens de bon sens appelons cela la transgression, l’esclavagisme, le retour à la barbarie païenne.
Est ce qu’on a déjà vu une femme riche louer son utérus pour une femme pauvre ?
Ce sera de nouveau l’exploitation des pauvres par les riches , des faibles par les forts, des sans voix et des sans grades par les puissants et les orgueilleux.
Karl Marx va se retourner dans sa tombe : l’idéologie du genre est l’alliance du marxisme et du capitalisme financier dévoyé qui va permettre une nouvelle exploitation pire que sous la première révolution industrielle.
Car c’est « le meilleur des mondes d’Aldous Huxley » qui se profile : après avoir dissocié l’acte sexuel de la procréation par la contraception, l’idéologie du genre et le post modernisme qui vont de pair, vont tenter de dissocier la femme de sa vocation de mère et d’épouse en promouvant le lesbianisme, en lui démontrant que sa fécondité naturelle est une discrimination de carrière par rapport aux hommes car l’utérus de la femme et les 9 mois de grossesse lui font perdre des opportunités de carrière par rapport aux hommes et puis in fine la fin de la grossesse naturelle avec l’arrivée des utérus artificiels et de l’eugénisme de masse.
Relisez ce livre « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley. Lisez aussi « 1984″ de Georges Orwell. Ils ont tout prévu. Tout est écrit. On connaît leur plan et leur agenda.

À nous de déconstruire la déconstruction donc de reconstruire.
Mais cela prendra du temps, voire plusieurs générations. Le temps joue pour nous. Nous n’avons pas l’argent de l’Etat et sommes pour l’instant sous représentés au niveau national mais cela va changer. Car aucune idéologie perverse ne peut se maintenir sans la contrainte. Donc soit ils continuent et nous allons perdre nos libertés, soit nous avançons en n’ayant plus peur et nous changerons la donne.

Ils veulent faire de cet espace naturel où les services rendus ne sont pas monnayables, un espace de profit ou l’on pourra acheter ce qui était gratuit : un potentiel de business faramineux pour ces « banxsters » qui nous gouvernent. Je dis bien banksters car c’est l’alliance de la haute finance apatride et dévoyée et des politiques serviles qui fait que nous en sommes là à bordeaux le 05 Oct 2014 à manifester.
Ne nous leurrons pas, ne nous berçons pas d’illusion, ne soyons pas naïfs.

Nous ne résoudrons pas les problèmes actuels avec ceux qui les ont créés.

Qui a gouverné depuis 30 ans et qui fait que la France connaît chômage de masse, immigration incontrôlée, et insécurité galopante ? Nos ouvriers perdent leur emploi aux profits de pays sans protection sociale(où l’on fait travailler les enfants), nos agriculteurs sont devenus des employés des multinationales des pesticides qui nous empoisonnent et des semenciers qui veulent breveter le vivant, les corporations de médecins , de pharmaciens, d’avocats et de notaires sont attaquées à tour de rôle au profit des cartels financiers.
C’est l’UMP avec Luc Chatel qui a introduit le ver de l’idéologie du genre dans les classes de 1ère SVT en 2011. Et le sens commun qui est une grossière tentative de récupération de notre mouvement, de votre mouvement social inédit qu’est la Manif Pour Tous,  par l’UMP, se trompe. Ce n’est pas avec ceux qui sont à l’origine du problème que nous allons trouver la solution. Regardez pas loin d’ici, à la mairie de Bordeaux, Juppé, prétendant à la présidence de l’UMP dit qu’il ne reviendra pas sur cette loi Taubira et donne des gages sans cesse au lobby LGBT.  Sarkozy dit qu’il s’en fout et que nous serions des « fascistes en loden ».
Lemaire prétendant à la présidence de lUMP a voté la loi Taubira !
C’est dire si cette fausse droite, qui sera la gauche de demain, n’a rien compris à notre mouvement.

Quant aux socialistes, ils partent en quenouille comme hollandouille.
Les socialistes ont perdu le peuple parce-qu’ils se sont donnés à la haute finance. D’ailleurs Montebourg le dit : « Hollande il ne fait que mentir ». Il avait dit avant son élection, que son ennemi c’était la  finance
Et comme il a choisi de protéger les intérêts des banquiers privé apatrides qui nous étouffent d’impôts et de taxes pour les intérêts de la dette, il a choisi le sociétal comme diversion. C’est le libéralisme-libertaire qui triomphe avec Hollande mais pas pour longtemps car de plus en plus de gens, dont vous, ce dont je vous félicite,  se lèvent pour RÉSISTER.

Donc ne nous trompons pas de combat. Ne nous divisons pas entre nous, entre résistants et dissidents, entre ceux de gauche et ceux de droite car ce clivage n’existe plus que dans la tête de ceux qui veulent continuer à régner en continuant à nous diviser.
Chaque mouvement, chaque initiative à son charisme et son combat à mener pour notre vraie liberté.
Ce combat sera long.
Ce combat doit être mené
Car c’est par l’inaction des gens de biens, que progresse le mal.
Nous avons des armes de lumière : la foi, l’espérance, la charité.
Nous avons l’initiative : la manif pour tous, les veilleurs, les sentinelles, les hommens, les antigones, le vigigender, les JRE de Farida Belghoul, les AFC, fils de France…etc…

N’ayez pas peur
Défendez votre liberté
Hauts les cœurs !

Dr Pascal Trotta

5 mars 2014

La crise Ukrainienne organisée par les « banksters »

Classé dans : L'avis des citoyens,Resistance — leprintempsdesconsciences @ 11 h 50 min

Je vous cite ici l’avis de Jacques Cheminade sur la crise ukrainienne, avis que je partage complètement.
Tous les dérèglements actuels que nous connaissons, climatique, économique, politique, sociétaux sont dûs à la mainmise sur le monde d’une oligarchie financière qui veut nous asservir tous.
Tous les citoyens honnêtes et de bon sens doivent ouvrir leurs yeux et se lever pour une nouvelle résistance et une nouvelle libération.
Dr Pascal Trotta

L’édito de Jacques Cheminade

« Nous voici arrivés à un moment de l’histoire où ne pas aller à l’essentiel condamne à sa propre destruction. Car nous sommes à la fois face à un risque de guerre et à la chute du système financier et monétaire de la zone transatlantique. Nous ne sommes pas les seuls à réagir. Jacques Attali, dans l’Express du 23 janvier 2013, écrivait : « Tout se met en place pour que menace une Troisième Guerre mondiale. » Dans une interview de novembre 2007, Danielle Mitterrand montre, elle, l’impuissance de nos dirigeants face à la matrice qui engendre ce risque de guerre : « Je disais à François : puisque tu as le pouvoir, pourquoi tu ne t’en sers pas pour changer le pays ? Il répondait : Je n’ai pas le pouvoir, la France, comme le reste du monde, est assujettie à une dictature financière qui gère tout. » Aujourd’hui, c’est cette dictature qui non seulement gère la guerre, mais y conduit.

Les évènements qui se produisent en Ukraine en sont la manifestation. Pour la première fois en Europe depuis la Deuxième Guerre mondiale, des milices fascistes occupent la rue à Kiev et tiennent le nouveau pouvoir sous leur menace. L’Union européenne, loin de s’opposer à elles, a joué le rôle de marchepied. La solution, en termes diplomatiques, serait claire : Paris, Berlin et Moscou doivent s’entendre pour faire prévaloir l’apaisement, désarmer les milices et garantir l’unité et l’intégrité territoriale du pays. Comme le dit Hélène Carrère d’Encausse, l’Europe doit tenir la Russie pour un corps européen et non un Etat qui lui est étranger.

Cependant, il ne s’agit là que d’un rêve diplomatique tant que la cause de ces tragiques évènements ne sera pas traitée. Et c’est là qu’il faut se souvenir des paroles de Danielle Mitterrand et rejeter l’esprit de soumission de son mari. L’oligarchie financière, celle de la City et de Wall Street, porte aujourd’hui la guerre comme un tigre blessé devient mangeur d’hommes. Tant qu’un coup d’arrêt ne lui sera pas porté, la guerre menacera et l’austérité sociale deviendra de plus en plus féroce. L’argent fou, décrit dans « Les banquiers : ils avaient promis de changer », sur France 3 le 15 mai 2013, rend les peuples fous. Aussi faut-il agir tout de suite. Oui mais comment ? ne cesse-t-on de nous demander. Eh bien, en paralysant le système de l’argent fou et de la guerre en son cœur même, par une vraie réforme bancaire mettant les comptes des institutions financières cartes sur table et reconnaissant leur faillite. En d’autres termes, il s’agit d’arracher les dents à cette oligarchie financière qui, par sa nature même, provoque des conflits, jusqu’à l’ultime si on ne l’arrête pas.

Alors, pourquoi les gouvernements ne le font-ils pas ? Pourquoi Moscovici a-t-il fait le contraire ? Pourquoi les peuples, et d’abord le nôtre, ne se mobilisent-ils pas pour l’imposer ? Parce que, depuis plus de quarante ans, une politique insidieuse et constante a mis les gouvernements sous la coupe de l’oligarchie financière, désorientant et abêtissant les peuples pour les réduire à une servitude volontaire.

Pour agir, nous devons retrouver quelque chose qui s’appelle « souveraineté nationale ». Elle n’est pas un repli chauvin ou un national monétarisme se substituant à un mondialisme prédateur, mais une nouvelle Résistance inspirant une nouvelle Libération. La réforme bancaire pour laquelle nous nous battons ici aujourd’hui était inscrite par des résistants, socialistes, communistes et gaullistes, au cœur du programme du Conseil national de la Résistance. C’est à partir de là, en rassemblant les souverainetés individuelles, que doit se reconstruire ce pacte conclu entre la France et la liberté du monde. L’Ukraine est proche. L’élève de François Mitterrand devrait se souvenir que son maître avait su rejoindre la Résistance après avoir fréquenté assidûment Vichy. »
Jacques Cheminade

12 février 2014

L’avis de l’acteur préfèré des Français

Classé dans : L'avis des artistes,Le Bon Sens Français,Resistance — leprintempsdesconsciences @ 22 h 09 min

Gerard Depardieu a été tellement critiqué et traité de minable par les petits marquis qui nous gouvernent , que l’on se doit d’écouter ce qu’il pense de ces gens qui n’ont jamais gagné un centime de leur vie et qui se permettent de nous faire la leçon avec l’argent de nos impôts.

Depardieu

Depardieu

.

Voici sa lettre au premier sinistre (euh pardon ministre) Jean Marc Ayrault

 

Monsieur,

 

Vous êtes prof et bourge et je suis un titi,

Vous êtes un Nantais et je suis un nanti !

N’êtes-vous pas heureux en tant qu’homme de gauche

Qu’un titi puisse avoir quelque argent dans sa poche ?

De plus je l’ai gagné en toute honnêteté

Sans voler, sans frauder ni même spéculer.

J’ai reçu de par Dieu le talent de séduire

Et suis dès lors vendeur d’émotion et de rire,

Ce dont vous ne pouvez qu’assez peu vous vanter :

Car lorsque je vous vois paraître à la télé

Jean ai Marc d’un Ayrault fatigué et sinistre

Dont on m’a assuré qu’il est 1er Ministre !

J’aime l’amour, la vie et le jus de la treille,

Mon casier n’est en plus chargé que de bouteilles.

J’ai donc sans coup férir du jour au lendemain

Fait ma niche fiscale en mon nid de Néchain.

J’aime mieux exporter les kilos que je pèse

Que de risquer en France une mauvaise Grèce !

Votre sécurité qu’on appelle sociale

Ne soigne pas encore les hernies fiscales,

Je vais donc me soigner, disons à moindre frais,

En buvant du pot belge au lieu d’impôts français.

Je reviendrai en France un beau jour, quand le fisc

Ne me dira plus simplement : je confisque

Mais qu’il respectera le travail que j’ai fait

Pour concourir un peu au bonheur des français.

Pour n’être point taxé d’être un inter « minable »

J’arrête ici les frais, car ils sont impayables !

G. Depardieu

11 février 2014

Le salon beige, un blog libre et audacieux

Classé dans : L'avis des blogs,Resistance — leprintempsdesconsciences @ 8 h 22 min

Je rends hommage ici au blog le salon beige tenu par michel Janva , qui est à la pointe du combat anthropologique qui se joue en ce moment en France. Aujourd’hui , le salon beige vient de rendre un hommage indirect à notre modeste blog en reprenant le printemps des consciences qui se développe en France et qui permettra le sursaut salvateur.
À propos des parents qui se lèvent pour aller dans les bibliothèques municipales demander le retrait de toute propagande homosexuelle auprès de nos enfants et qui fait pousser des cris d’orfraie à la sinistre de l’inculture. Nous devons absolument protéger nos enfants des perversions de ces ministres et lobbys dépravés.
Merci Michel et toute l’équipe du salon beige.

Voici l’extrait :

Le Salon Beige fait trembler le ministre Filippetti

La campagne lancée par votre blog contre la mise à disposition intempestive d’ouvrages inspirés de l’idéologie du gender dans les bibliothèques municipales -ce qui permet notamment d’enrichir aux frais du contribuable les artisans de cette propagande- crée des remous.

Ce matin c’est Europe 1 qui a sorti le sujet, indiquant que cela dure « depuis plusieurs semaines », alors que le premier post ne date que du 4 février. Celui-ci a en effet mis le feu aux poudres, montrant que même une ville comme Versailles n’est pas protégée des idéologues, et ensuite de très nombreux parents ont cherché à savoir ce qui se passe dans leur ville. Libération a embrayé sur le sujet, rappelant que Le Salon beige recommande le guide d’Anne-Laure Blanc, Une Bibliothèque idéale. Même M6 a parlé de votre blog ce soir dans son journal (vers 12mn45).

Vincent Peillon a demandé à ce qu’on laisse les enfants tranquilles. Mais c’est bien ce que l’on demande !

Ce soir c’est Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, qui se fend d’un communiqué condamnant les pressions exercées par des extrémistes (sic) sur les bibliothèques publiques :

« Près d’une trentaine de bibliothèques publiques ont fait l’objet, ces derniers jours, de pressions croissantes de la part de groupuscules fédérés sur internet par des mouvements extrémistes [sic] qui en appellent désormais à la lutte contre ce qu’ils appellent les « bibliothèques idéologiques ».

Ils se rendent dans les bibliothèques de lecture publique, exercent des pressions sur les personnels, les somment de se justifier sur leur politique d’acquisition, fouillent dans les rayonnages avec une obsession particulière pour les sections jeunesse, et exigent le retrait de la consultation de tout ouvrage ne correspondant pas à la morale qu’ils prétendent incarner.

Il est temps d’en appeler à Voltaire, à l’esprit des Lumières, pour dénoncer ces atteintes scandaleuses à la démocratie et à la liberté dans notre pays. La lecture est l’un des meilleurs outils de lutte contre les fanatismes, contre l’intolérance.

La France ne tolère pas les tentatives de censure de ces lieux-phares de la République que sont les bibliothèques, berceau de la connaissance et du savoir, ni les attaques contre leurs professionnels irréprochables, dont les règles d’éthique professionnelle sont d’ailleurs inscrites dans le Manifeste de l’UNESCO sur la bibliothèque publique.

Je réaffirme mon soutien le plus absolu au personnel des bibliothèques et aux élus locaux qui doivent faire face à ces agressions. »

C’est plus simple que de dénoncer l’attaque d’une librairie parisienne par ses amis « antifas »…

A propos de bibliothèques idéologiques, proposant dans ses rayons destinés à la jeunesse des ouvrages inspirés du gender (la bibliothèque du Chesnay a placé les ouvrages non plus directement à portée des enfants, mais sur une étagère au niveau des parents), des lecteurs me signalent aujourd’hui celles de La Roche sur Yon, Limours (91), Francheville, St Leu La Forêt, Alès…

C’est le printemps des consciences : les parents ayant la primauté dans l’éducation de leurs enfants reprennent l’initiative et demandent des comptes à leurs élus. A un mois des élections municipales, cela paie.

Michel Janva
Posté le 10 février 2014 à 21h39 | Lien permanent | Commentaires (29)

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus