leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

19 juin 2015

Non, nos Églises ne doivent pas se transformer en mosquées.

Classé dans : Le Bon Sens Français,Politique,vos avis — leprintempsdesconsciences @ 9 h 53 min

Je joins ci-contre la lettre de Françoise Guillaume ancien ministre à monseigneur Dubost, qui prône en Juin 2015 de transformer les Eglises vides en mosquées (plutôt qu’en restaurants).

Avis lucide et plein de bon sens.

François GUILLAUME

Ancien ministre, Député honoraire

Président de l’Association Le Plan Guillaume

Paris le 16 juin 2015

A

Monseigneur DUBOST, Evêque d’Evry

Evêché 21, Cours Monseigneur Romero 91000 – EVRY

 

Monseigneur,

J’ai lu dans le Figaro de ce jour que vous déclarez « préférer que les églises deviennent des mosquées plutôt que des restaurants ». A tout prendre, je préfèrerais l’inverse parce que c’est moins dangereux. Mais comment peut-on envisager une telle reconversion de nos édifices religieux construits par des chrétiens pour témoigner de leur foi en un Christ d’Amour quand les dignitaires musulmans se refusent à condamner clairement le massacre des chrétiens d’Orient ? Veut-on faire de la France la fille aînée de l’Islam ? Entre la tolérance et la naïveté, il n’y a qu’un pas que d’aucuns ont déjà franchi. Je pense à ce que disait Einstein : « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les laissent faire sans rien dire ». La légitime défense n’interdit pas la charité, elle la permet.

Certes en milieu rural, beaucoup de nos églises ne sont plus ou peu fréquentées. Elles sont une lourde charge pour nos petites communes. Pourtant député durant 14 ans d’une circonscription rurale, je n’ai connu et ne connais aucun maire qu’il soit catholique, indifférent ou athée, qui ait renoncé à entretenir la Maison de Dieu ou, pire, qui ait envisagé de l’abattre. Pour tout habitant l’église est un symbole ; elle est identité du terroir ; elle est un appel fut-il inconscient à la solidarité et à l’indulgence envers autrui. Dans mon premier ouvrage « Le pain de la liberté », je le traduisais ainsi : « Le clocher, pour nous, c’est la durée ; c’est la concrétion des siècles ; c’est l’unité des vivants et des morts ; c’est la beauté et c’est la fragilité confiée au goût et à la force des hommes. Il suffit de pousser la porte pour que le silence du lieu saint vous invite à la méditation et vous pénètre de sa paix ».

Si l’en est ainsi, comment ne pas alors, quand le culte n’est plus pratiqué, rechercher une autre destination de l’édifice qui ne porte pas préjudice à son caractère sacré ? Je crois y être parvenu dans une commune de Lorraine dont l’église romane datant de la fin du XIème siècle menaçait ruine. Sa restauration exigeait des fonds que j’ai obtenus sous l’engagement par la municipalité d’une activité à la fois culturelle et cultuelle qui, à la belle saison, invite les mélomanes de la grande région à un festival de quinze concerts de musique sacrée baroque interprétée par d’éminents artistes (Jordi Savall) et par des contre-ténors réputés (Jarouski, Andreas Scholl, …). « Chanter, c’est prier deux fois » m’a-t-on dit dans mon enfance. A Froville la Romane, on met en application cette recommandation et sa centaine d’habitants est heureuse et fière d’avoir sauvé son église bâtie par des moines défricheurs.

Monseigneur, je ne me prévaux pas d’une très grande piété et je me garde bien de juger mon prochain mais je ne souffre pas qu’on décrète l’Evangile et le Coran compatibles. Sans pour autant que je mette en cause la sincérité d’une majorité de musulmans, je redoute cependant qu’elle ne se laisse embrigader, volens nolens, par des imams pour qui leur confier nos églises désaffectées serait un moyen inespéré de propager leur prosélytisme.

Veuillez croire, Monseigneur, à ma très respectueuse considération.

Copies : Monseigneur Mirkis, archevêque de Kirkouk ; Monseigneur Pontier, Président de la CEF ; Monseigneur Cattenoz, archevêque d’Avignon ; Père Antoine George, curé de Fléville.

 

2 octobre 2014

POURQUOI IL FAUT MANIFESTER LE 5 OCT ? CAR LE COMBAT NE FAIT QUE COMMENCER

IMG_3391L’heure est grave.
Je vais vous parler brièvement comme médecin et vais disséquer pour vous devant vous ….non pas hollandouille, ce serait trop facile tellement il est inconsistant. mais le mouvement de déconstruction qui s’est emparé de nos sociétés occidentales depuis maintenant 200 ans. Je vais disséquer trois parties : la révolution française et l’éducation nationale,  le genre, et l’oligarchie.
Disséquons donc la déconstruction :

La révolution française et l’éducation nationale
1/ 1789 révolution francaise de nature maçonnique et violente : « il faut détruire l’infâme » disait Voltaire. Tuer le roi représentant de Dieu sur la terre et abattre l’église catholique. But partiellement atteint.

2/ 100 ans plus tard ecole laïque obligatoire : enlever les jeunes français de l’influence de l’église et des congrégations enseignantes pour essayer de rendre les jeunes français athées.
But atteint avec brio car la majorité actuelle des jeunes français se disent athées ou agnostiques.

3/ 200 ans plus tard avec les IUFM de Jospin : rendre les enfants illettrés , but partiellement atteint car plus de 20% des enfants au sortir du primaire sont étiquetés dyslexiques.

4/ avec Peillon comme « sinistre » de la « rééducation » nationale en 2013, le but est de finir la révolution française et de s’appuyer sur la jeunes pour changer les mentalités, en diffusant larga manu l’idéologie du genre ou de l’égalitéu de la lutte contre l’homophobie, (c’est la même chose) avec l’aide d’un lobby ultra minoritaire mais sponsorisé par l’oligarchie, le lobby LGBT
Je vous rappelle pour ceux qui ne savent pas ce que cela veut dire LGBT: L (Lesbienne), G (Gay), B (Bi sexuel), T (Trans sexuel)
Que viennent faire ces délires d’adultes décadents dans l’enceinte de l’école au milieu de nos enfants ?
Donc si je résume le but de la « rééducation » nationale sous ce socialisme débridé qui veut finir la révolution française est de rendre nos enfants Athées, illettrés, LGBT ? Nouvelle devise de la république ?
Vous êtes d’accord avec ça ?

Les mots du spécialiste de l’éducation Jean-Paul Brighelli, auteur de « La Fabrique du crétin » et homme de gauche, résument parfaitement la situation. Celui qui milite pour un retour aux fonctions traditionnelles de l’école fait le bilan suivant des « trente ans de gabegie idéologique », depuis la loi Jospin de 1989 :

« Les libertaires ont admirablement fait le jeu des libéraux, qui rêvent d’un tiers monde à portée de main [6]. »

Dites Docteur c’est quoi le genre ?
On va faire simple
Le genre c’est pire que le communisme
Le communisme, idéologie athée qui prétendait faire table rase du passé en proposant comme modèle de société la lutte des classes. Résultat, après 70 ans d’expérimentation de cette idéologie de 1917-1989 : 100 millions de morts, des pays et des familles ravagés comme le Cambodge qui a connu un génocide d’un quart de sa population en moins de 3 ans sous Pol Pot.
Comme le communisme a échoué à libérer l’homme, et comme toute idéologie sans transcendance, il renaît de ses cendres sous une forme pire et hybride qui s’appelle le genre ou Gender : ce n’est plus la lutte des classes mais c’est plus grave encore , plus profond , la lutte veut s’instaurer entre nous tous, c’est la lutte des sexes. C’est purement diabolique, car Marguerite Peeters l’a bien démontré , cette idéologie va nous être imposée par tous les organismes, « les machins » comme disait De Gaulle: l’ONU, l’OMS, L’Europe de Bruxelles, les États, et va être avant tout inculquée non pas à nous car nous sommes foutus pour eux car nous avons encore de l’esprit critique mais à nos enfants aux cerveaux vierges par le biais de la « rééducation »  nationale.
L’idéologie du genre, les ABCD de l’égalité, le plan égalité de Najat : c’est la même chose . On va dire à vos enfants que ce n’est pas parce-qu’ils ont un zizi ou une zezette que ce sont des garçons ou des filles ,et que finalement Grace à sainte Najat on va leur proposer un choix d’orientation sexuelle beaucoup plus polymorphe que ce qu’ils ont dans le pantalon.
Voilà le progrès  : on dira à vos enfants, à vos petits enfants que le progrès, la liberté, l’égalité c’est de pouvoir choisir son orientation sexuelle : avec des termes et des mots inventés par ces idéologues pour travestir la réalité, des mots qui n’existaient pas avant :
Avant on séparait l’espèce  humaine entre hommes et femmes, (c’est ce qu’on doit continuer à faire).
Maintenant il faut parler aux enfants d’ hétérosexuels, d’homosexuels hommes, d’homosexuelles femmes, de bisexuels , de transsexuels, de poly-sexuels .

Comment en est-on arrivé là ?
Par 3 révolutions  venue au XXe siècle  des Etats Unis, et qui se sont imposées à nous comme un rouleau compresseur
la révolution féministe radicale de Margaret Sangers qui a promu tous azimuts, contraception, avortement et eugénisme vis à vis des minorités raciales.
La révolution sexuelle occidentale de Alfred Kinsley, un pervers qui a projeté ses fantasmes sexuels sur la société américaine et sur l’occident tout entier en majorant les conduites sexuelles perverses et décadentes et en les présentant comme des comportements soit disant normaux.
La révolution culturelle occidentale d’Herbert Marcuse qui a culminé en mai 68 avec le slogan : « jouir sans entrave » et « il est interdit d’interdire ».

Et comme il est interdit d’interdire , il est donc permis de tout déconstruire.
C’est là que surviennent dans les années 1990 les Gender studies de Judith Butler qui est l’aboutissement de ces 3 révolutions. Grande prêtresse d’un féminisme homosexuel radical, Butler dit et clame partout que la tâche des gays et des Lesbiennes est de reconstruire la réalité. C’est bien la tâche que Marx avait fixé au prolétariat.
Ce n’est plus la lutte des classes qui a échoué mais la lutte des sexes.
Cela va échouer aussi, cela est sûr mais quand, comme le communisme après un siècle de perversion, d’anarchie, de dictature ou de guerres.  Notre rôle est de prévenir les immenses souffrances que cela va engendrer si nous n’arrêtons  pas ce rouleau compresseur qui s’avance avec un agenda  fixé.

Comment est organisé cet agenda de la déconstruction ?
Il avance par la tactique des dominos car s’il était proposé d’un seul tenant, ce serait la contre révolution d’emblée; donc il faut y aller par sauts transgressifs tous les 15-20 ans comme vous allez le constater :
-   Généralisation de la contraception en 1960
Généralisation de l’avortement en 1975
PACS en 1999
Mariage des homosexuels en 2014
PMA , GPA, polysexualité.
Il s’avance masqué grâce à un langage attractif et trompeur qui travestit la réalité. « Changez le langage, vous changerez la réalité ».
On ne doit plus classer les êtres humains selon leur sexe homme/ femme mais selon leur orientation sexuelle hetero/homo . Ne vous définissez jamais comme hétéro ou homo mais comme homme ou femme, votre orientation sexuelle est trop intime et vous regarde mais ne vous définissez pas selon votre orientation sexuelle, c’est trop réducteur.
On a avec la loi Taubira supprimé les mots père et mère du code civil.
Savez vous qu’il n’y a eu que seulement 3% de mariage homosexuel depuis la loi Taubira d’avril 2013 ?
Alors pourquoi avoir chamboulé le pays pour seulement 7000 mariages sur 240 000 ?
Les bisexuels surtout les hommes ne veulent pas du mariage homosexuels, cette valeur bourgeoise.
Alors pourquoi nous l’avoir imposé de force malgré les 3 plus grandes manifestations de masses qu’ait connu la France dans toute son histoire ?
La loi Taubira n’était qu’un prétexte : elle a utilisé la communauté homosexuelle et notamment le lobby LGBT comme cheval de Troie pour détruire la famille.
Et comment mieux détruire la famille naturelle père – mère – enfant  que de semer le trouble et de légiférer  que  le mariage de 2 paires stériles femme-femme, ou Homme-Homme est l’équivalent du mariage naturel potentiellement fécond d’un homme et d’une femme et de les mettre sous le sacro saint principe de l’égalité.
Que n’allons pas nous faire au nom de l’égalité ?

Et pourquoi détruire la famille ?
Car c’est le seul espace non marchand qui résiste à la marchandisation et à la globalisation du monde, ce nouvel ordre mondial qui veut s’imposer par un nouvel ordre sexuel.
Savez-vous combien cela coûte de faire un enfant naturellement ?
Un bon repas ! Et plus ou moins de calories selon les performance de chacun et chacune.
Savez-vous ce que cela coûte de faire un enfant pour des paires d’hommes  ?
Quel est le coût d’un enfant obtenu par location utérine , mère porteuse, ou GPA  (c’est la même chose)?
100 000 € aux USA
50 000 € en Ukraine
30 000€ en Inde ,
Vous trouvez ça normal ?
Un enfant est-il un bien de consommation ?
Une femme est-elle un ventre à louer ?
Ils appellent cela le progrès.
Nous les gens de bon sens appelons cela la transgression, l’esclavagisme, le retour à la barbarie païenne.
Est ce qu’on a déjà vu une femme riche louer son utérus pour une femme pauvre ?
Ce sera de nouveau l’exploitation des pauvres par les riches , des faibles par les forts, des sans voix et des sans grades par les puissants et les orgueilleux.
Karl Marx va se retourner dans sa tombe : l’idéologie du genre est l’alliance du marxisme et du capitalisme financier dévoyé qui va permettre une nouvelle exploitation pire que sous la première révolution industrielle.
Car c’est « le meilleur des mondes d’Aldous Huxley » qui se profile : après avoir dissocié l’acte sexuel de la procréation par la contraception, l’idéologie du genre et le post modernisme qui vont de pair, vont tenter de dissocier la femme de sa vocation de mère et d’épouse en promouvant le lesbianisme, en lui démontrant que sa fécondité naturelle est une discrimination de carrière par rapport aux hommes car l’utérus de la femme et les 9 mois de grossesse lui font perdre des opportunités de carrière par rapport aux hommes et puis in fine la fin de la grossesse naturelle avec l’arrivée des utérus artificiels et de l’eugénisme de masse.
Relisez ce livre « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley. Lisez aussi « 1984″ de Georges Orwell. Ils ont tout prévu. Tout est écrit. On connaît leur plan et leur agenda.

À nous de déconstruire la déconstruction donc de reconstruire.
Mais cela prendra du temps, voire plusieurs générations. Le temps joue pour nous. Nous n’avons pas l’argent de l’Etat et sommes pour l’instant sous représentés au niveau national mais cela va changer. Car aucune idéologie perverse ne peut se maintenir sans la contrainte. Donc soit ils continuent et nous allons perdre nos libertés, soit nous avançons en n’ayant plus peur et nous changerons la donne.

Ils veulent faire de cet espace naturel où les services rendus ne sont pas monnayables, un espace de profit ou l’on pourra acheter ce qui était gratuit : un potentiel de business faramineux pour ces « banxsters » qui nous gouvernent. Je dis bien banksters car c’est l’alliance de la haute finance apatride et dévoyée et des politiques serviles qui fait que nous en sommes là à bordeaux le 05 Oct 2014 à manifester.
Ne nous leurrons pas, ne nous berçons pas d’illusion, ne soyons pas naïfs.

Nous ne résoudrons pas les problèmes actuels avec ceux qui les ont créés.

Qui a gouverné depuis 30 ans et qui fait que la France connaît chômage de masse, immigration incontrôlée, et insécurité galopante ? Nos ouvriers perdent leur emploi aux profits de pays sans protection sociale(où l’on fait travailler les enfants), nos agriculteurs sont devenus des employés des multinationales des pesticides qui nous empoisonnent et des semenciers qui veulent breveter le vivant, les corporations de médecins , de pharmaciens, d’avocats et de notaires sont attaquées à tour de rôle au profit des cartels financiers.
C’est l’UMP avec Luc Chatel qui a introduit le ver de l’idéologie du genre dans les classes de 1ère SVT en 2011. Et le sens commun qui est une grossière tentative de récupération de notre mouvement, de votre mouvement social inédit qu’est la Manif Pour Tous,  par l’UMP, se trompe. Ce n’est pas avec ceux qui sont à l’origine du problème que nous allons trouver la solution. Regardez pas loin d’ici, à la mairie de Bordeaux, Juppé, prétendant à la présidence de l’UMP dit qu’il ne reviendra pas sur cette loi Taubira et donne des gages sans cesse au lobby LGBT.  Sarkozy dit qu’il s’en fout et que nous serions des « fascistes en loden ».
Lemaire prétendant à la présidence de lUMP a voté la loi Taubira !
C’est dire si cette fausse droite, qui sera la gauche de demain, n’a rien compris à notre mouvement.

Quant aux socialistes, ils partent en quenouille comme hollandouille.
Les socialistes ont perdu le peuple parce-qu’ils se sont donnés à la haute finance. D’ailleurs Montebourg le dit : « Hollande il ne fait que mentir ». Il avait dit avant son élection, que son ennemi c’était la  finance
Et comme il a choisi de protéger les intérêts des banquiers privé apatrides qui nous étouffent d’impôts et de taxes pour les intérêts de la dette, il a choisi le sociétal comme diversion. C’est le libéralisme-libertaire qui triomphe avec Hollande mais pas pour longtemps car de plus en plus de gens, dont vous, ce dont je vous félicite,  se lèvent pour RÉSISTER.

Donc ne nous trompons pas de combat. Ne nous divisons pas entre nous, entre résistants et dissidents, entre ceux de gauche et ceux de droite car ce clivage n’existe plus que dans la tête de ceux qui veulent continuer à régner en continuant à nous diviser.
Chaque mouvement, chaque initiative à son charisme et son combat à mener pour notre vraie liberté.
Ce combat sera long.
Ce combat doit être mené
Car c’est par l’inaction des gens de biens, que progresse le mal.
Nous avons des armes de lumière : la foi, l’espérance, la charité.
Nous avons l’initiative : la manif pour tous, les veilleurs, les sentinelles, les hommens, les antigones, le vigigender, les JRE de Farida Belghoul, les AFC, fils de France…etc…

N’ayez pas peur
Défendez votre liberté
Hauts les cœurs !

Dr Pascal Trotta

7 février 2014

Dissidents de toutes tendances, unissez-vous !

Classé dans : Actions,L'avis des citoyens,La dialéctique,La dissidence,Le réveil des consciences,Politique — leprintempsdesconsciences @ 8 h 41 min

Je me peux m’empêcher de vous inviter à lire ce billet de Jean Yves Le Gallou.

Ce qu’il dit est capital : il ne faut surtout pas se diviser entre nous. Tous ceux qui combattent l’idéologie mondialiste qui vise à nous asservir ont raison et chaque militant, chaque résistant est utile. Chacun avec son charisme, ses compétences et son mode d’action.
Comprendre ce message nous permettra d’éviter toute division entre résistants, division voulue et cherchée par le système qui veut nous étouffer. Dr Pascal Trotta

Voici le message de Jean Yves Le Gallou

« La diabolisation est l’arme absolue des chiens de garde du système mondial dominant. Tout ce qui n’est pas politiquement correct est média-diabolisé.

Contrairement à ce que le système cherche à faire croire ce n’est pas le fait de commettre des erreurs ou des maladresses qui conduit un homme à s’exposer à la diabolisation : c’est le courage et la lucidité.

Jean yves le gallou

Jean yves le gallou

C’est le courage et la lucidité (et non la maladresse) qui exposent à la diabolisation

Or, par une singulière perversion de l’esprit public, c’est la victime d’une campagne de diabolisation que l’opinion traite en coupable.

Quand, en 1966, De Gaulle fait sortir la France de l’OTAN, « l’ingrat », « l’irresponsable » est diabolisé. Il l’est à nouveau en 1967 lorsqu’il refuse de soutenir Israël dans la Guerre des Six Jours : une diabolisation que l’ancien chef de la France Libre paiera au prix fort en 1968 et 1969.

Quand, en1968, Enoch Powell, espoir du parti conservateur britannique issu de Cambridge, dénonce dans un discours brillant les dangers de l’immigration, il ne « dérape » pas, il est lucide. Une lucidité qui ruinera ses ambitions légitimes.

Lorsque Benoît XVI prononce un grand discours à Ratisbonne, il remplit, en conscience, son magistère tout comme quand il ouvre les bras de Rome aux défenseurs de la tradition catholique. Mais c’est cela qui lui vaut l’attaque des « loups » médiatiques.

Quant aux mauvaises images de Christine Boutin et de Christian Vanneste, elles ne sont pas le produit d’ « erreurs de communication », comme des esprits irréfléchis pourraient le penser, mais de prises de position précoces, exposées et courageuses contre la dénaturation du mariage.

Et il faut être bien naïf pour croire que Jean-Marie Le Pen a dû sa diabolisation à ses déclarations sur le « détail » : son analyse lucide de l’immigration (1983), son engagement contre les guerres américaines (1990), ses critiques du Traité de Maastricht (1992) et du libre-échange mondialiste (1993) suffisent largement à expliquer son statut de paria médiatique. En politique, il n’est jamais bon d’avoir raison trop tôt !

La fonction de la diabolisation est simple, simplissime même : interdire les propos et les actions jugées politiquement incorrectes par les dominants.

La fonction de la diabolisation : paralyser, dénigrer, censurer, isoler, diviser

Comme une bombe à fragmentation la diabolisation agit de façon multiple pour :

– Paralyser celui qui en est victime dans l’espoir de lui interdire la répétition de propos politiquement incorrects pour protéger la bien pensance ;

– Dénigrer l’auteur de propos jugés mal sonnants pour en minimiser la portée ;

– Et légitimer l’occultation progressive du dissident et censurer l’expression de ses convictions.

Comme la peine de mort pour les criminels, la diabolisation a aussi une fonction de dissuasion ; de dissuasion de la dissidence dont elle souligne le coût exorbitant.

La diabolisation suivie du silence et de l’isolement débouche enfin sur la mise en quarantaine du dissident : c’est le fameux « cordon sanitaire ».

La diabolisation est aussi un élément clé de division des adversaires du régime : chaque opposant vivant dans la crainte d’être contaminé par le voisin.

Sortir du piège de la diabolisation : résister, contourner, jouer solidaire

Il faut sortir du piège de la diabolisation en adoptant une stratégie courageuse et intelligente.

D’abord, en résistant. En résistant à la tyrannie du politiquement correct et en refusant les logiques de la diabolisation. Bien se convaincre et bien convaincre – les exemples historiques sont nombreux – que c’est souvent le diabolisé qui est dans le vrai. En leur temps Jeanne d’Arc (« une sorcière »), Galilée (« un hérétique ») ou Soljenitsyne (« un houligan ») furent diabolisés.

Ensuite, en faisant face aux vents contraires : ne pas hésiter à avoir un préjugé pour le diabolisé contre les diabolisateurs, ces chiens de garde du système.

Enfin, en contournant les grands organes médiatiques de diabolisation par la pratique et la culture de la réinformation, le recours aux médias alternatifs sur Internet et les réseaux sociaux. Ce qui était impossible hier devient de plus en plus facile aujourd’hui : la preuve, le président Assad est en train d’échapper au sort de Milosevic et de Saddam Hussein.

Reste un point essentiel : apprendre aux dissidents à jouer solidaire, à se respecter les uns les autres. En tout cas à éviter de se tirer dans le dos. Ou de se balancer à la police de la pensée.

Jouer solidaire : ne pas accuser l’autre d’être « xénophobe », « homophobe », « ringard » ou « réac »

Chacun a ses préférences dans l’expression de ses convictions et ses méthodes d’action.

On peut privilégier la lutte contre l’immigration et la défense de l’identité nationale ou bien préférer l’engagement pour la souveraineté, le protectionnisme économique et la défense de la langue française, ou encore mettre au premier plan de sa militance le combat pour les valeurs, la défense de la vie et de la famille. À une condition, que nul n’accuse l’autre d’être « raciste », « xénophobe », « ringard », « réac » ou « homophobe ».

De même chacun est libre de choisir sa forme d’action : voter, réinformer, militer dans un parti politique, porter sa parole dans une assemblée, ou bien aller dans la rue pour manifester, conduire des actions symboliques, faire entendre aux ministres et aux oligarques ses convictions, ou bien entrer dans la résistance passive ou active. « Chaque Philoctète sait que sans son arc et ses flèches Troie ne sera pas conquise. »

Chaque action a sa légitimité. Chacun doit respecter l’action des autres, qu’il soit militant politique, veilleur, sentinelle debout, hommen ou activiste identitaire. En France, comme hier en Irlande ou en Inde, la résistance nationale et civilisationnelle est appelée à prendre des formes différentes et complémentaires.

Diaboliser le voisin, ce n’est pas se dédiaboliser, c’est renforcer sa propre diabolisation

Il faut se garder du piège de la division fondée sur le refus de comprendre et d’accepter ce que fait son voisin selon la logique suivante : celui qui en fait moins (ou qui agit autrement que moi) est un « lâche ». Celui qui en fait plus que moi (ou choisit des formes d’action plus spectaculaires) est un « extrémiste ». Penser cela c’est permettre au système de saucissonner ses opposants. Il ne faut pas entrer dans ce jeu.

Il est crucial de ne pas contribuer à la diabolisation des autres ou de ses voisins. Certains se croient malins en pensant qu’en contribuant à diaboliser autrui ils se dédiaboliseront à peu de frais. Quelle erreur ! Hurler avec les loups n’est pas seulement moralement minable c’est surtout stupide car cela contribue à renforcer la diabolisation en général et, par contagion, sa propre diabolisation. C’est aussi permettre à l’adversaire d’appliquer la technique du salami : couper et manger une tranche puis… passer à la suivante.

Il faut juger les autres sur ce qu’ils sont, sur ce qu’ils font, sur ce qu’ils disent, non sur la caricature qu’en donnent leurs adversaires. Appliquons la présomption d’innocence, ne participons pas au lynchage des diabolisés sur des on-dit.

Les dissidents de l’identité nationale et civilisationnelle n’ont qu’un seul adversaire : les tenants du politiquement correct et de l’idéologie unique qui veulent abolir toutes les frontières, frontières physiques des nations et des peuples, frontières morales que sont les traditions.

Bref, il faut jouer solidaire ! Dissidents de toute tendance, unissez-vous ! »

> Jean-Yves Le Gallou est le président-fondateur de la Fondation Polémia.

La fondation Polémia

9 janvier 2014

Taubira, Valls et Hollande sont des clivants et génèrent de la violence

Classé dans : Humour,Juifs de France,L'avis des humoristes,Le réveil des consciences,manipulation,Politique — leprintempsdesconsciences @ 15 h 50 min

En 2013 avec la loi Taubira qui a forcé le peuple pour donner le « mariage » à un lobby ultra minoritaire LGBT, cette ex indépendantiste à sciemment et volontairement porté un coup satanique à la famille et ses valeurs. Or plus de 80% des homosexuels ne voulaient pas et ne veulent toujours pas du mariage qui les enfermerait dans un carcan trop étroit pour eux. Et la majorité des homosexuels étaient contre ce projet de loi car il porte en lui des semences d’homophobie. Ce n’est pas le peuple de France qui est homophobe c’est ce gouvernement qui l’est avec cette loi clivante.

En 2014 avec la volonté de Valls d’interdire l’humoriste Dieudonné sous prétexte qu’il serait antisémite, ce qui est faux, Valls jette de l’huile sur le feu et va commettre la plus grosese faute de sa vie. On n’enferme pas un humoriste parcequ’il dit que des groupuscules sionistes en France sont en train d’organiser une police de la pensée et attentent à notre liberté d’expression. Où sont les fascistes ? Dieudonné qui révèle aux Francais les dessous de notre liberté encadrée où Valls et le lobby sioniste qui le soutient qui veulent le faire taire ? Valls est-il le ministre de l’intérieur de tous les Français ou celui du lobby sioniste ?
Écoutez les voix juives de plus en plus nombreuses qui se lèvent pour que l’on laisse libre Dieudonné car en l’interdisant c’est l’anti sionisme qui  risque de se transformer en antisémitisme.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Des-juifs-de-France-denoncent-la-LICRA-et-les-officines-sionistes-qui-les-mettent-en-danger-22505.html

11 décembre 2013

Nos actions ont du sens, Un député européen courageux remercié

Classé dans : Le réveil des consciences,Non classé,Politique,un député libre ! — leprintempsdesconsciences @ 22 h 20 min

Lettre écrite à Mr Alain Lamassoure député européen qui par son vote à empêché le lobby LGBT de diffuser l’idéologie mortelle du genre en Europe. Lobby qui veut détruire la famille par des lois de non sens comme le mariage pour  tous qui vise un fine à la marchandisation d’enfants.

Nos actions de mobilisation dans la rue, sur le net, nos pétitions, nos prises de parole ont du sens puisque elles ont permis cette victoire sur le camp de la transgression. La loi naturelle est plus forte.

Ceci est un encouragement à persévérer, à ne pas se décourager. Car j’en suis convaincu, la vérité vaincra car elle nous rend libre !

« Cher monsieur, je vous remercie  de votre vote qui a permis d’enterrer la proposition de loi Estrela anti-famille naturelle. Par votre vote vous sauvegardez la digue de protection du droit inaliénable d’un enfant à avoir un père et mère .

Nous sommes de plus en plus nombreux à suivre nos députés et leurs votes sur la protection de la famille et de la nation. Il faudra à l’avenir compter sur le soulèvement d’une partie de plus en plus  nombreuse et militante de français qui ont décidé de prendre leur avenir en main et de ne plus se laisser berner.
Nous nous souviendrons de votre vote de bon sens et espérons que vous saurez passer le message à vos collègues plus timorés que le premier parti de France est celui des familles et qu’il faudra compter dorénavant avec.
Bien respectueusement »
Docteur Pascal Trotta

Voici le lien qui montre qui au parlement européen vote pour la famille et qui vote contre la famille
<a href="<a href=" » target= »_blank »> » target= »_blank »>

c’est très instructif car on voit que notamment les verts sont tous contre la famille.

29 octobre 2013

Les Bretons se réveillent : attention !

Classé dans : Actions,Le Bon Sens Français,Politique — leprintempsdesconsciences @ 23 h 00 min

Les bretons avec leurs bonnets rouges sont en train de montrer la voie aux Français .
La voie de la grande révolte et jacquerie fiscale qui s’annonce, tant est grande l’injustice fiscale en France surtout depuis que nous sommes gouvernés par des incompétents qui ne sachant pas réduire les dépenses ou lutter contre les marchés financiers se retournent vers le peuple en inventant une nouvelle taxe par jour !
Cela fait depuis 30 ans que sous prétexte de cette crise qui a bon dos, les gouvernements de droite et de gauche, main dans la main écrasent le peuple de France sous des gabelles de plus en plus lourdes. Ils ont réussi à décourager l’initiative et le désir d’entreprendre.
Quand ce système de spoliation organisé aura sauté , on se dira dans quelques années : mais comment avez vous fait pour supporter si longtemps de telles atteintes à vos libertés sans vous rebeller ? Peuple de France: prépare la relève , car nos élites ne défendent plus le bien commun mais leurs intérêts et ceux de lobbys dévoyés. Quand les agriculteurs rejoindront les pêcheurs, les artisans, les médecins et les commerçants en colère , le pouvoir tombera comme un fruit mûr et nous devrons être prêts pour tout reconstruire sur des bases enfin saines. RESISTANCE !

www.Facebook/lebonsensfrancais.fr

21 juin 2013

Nicolas, 23 ans, prisonnier politique en France !

Classé dans : Actions,Le Bon Sens Français,Politique — leprintempsdesconsciences @ 0 h 26 min

Chers amis du printemps des consciences,
je vous appelle à venir manifester devant la sous-préfecture de Bayonne demain vendredi à 18 heures (et devant toute prefecture à 18h) votre soutien au prisonnier politique Nicolas. Ce jeune homme qui n’a commis aucun délit vient d’être condamné à deux mois de prison pour avoir porté un T-shirt représentant une famille et avoir manifesté devant M6 où parlait notre président de la république François Hollande.
On ne peut laisser passer de tels actes : il s’agit d’une véritable incarcération politique.
Nous sommes rentrés dans des temps de combat.
Cet acte d’emprisonnement disproportionné est une véritable faute politique.
Nous devons réagir et c’est la raison pour laquelle je vous invite à venir en masse à 18 heures devant la sous-préfecture de Bayonne.
Le bon sens est de refuser que nos enfants soient emprisonnés pour leurs idées politiques et pour le simple fait de manifester une opposition à une loi illégitime.
Ce qui est arrivé à ce jeune Nicolas, étudiant sans histoires, est ce qui peut vous arriver à vous et à vos enfants du jour au lendemain.
Pour plus informations sur ce qui est arrivé à ce jeune, vous pouvez cliquer sur le lien suivant :
pouvez cliquer sur le lien suivant :
target= »_blank »>http://www.soutien-nicolas.com/

Docteur Pascal Trotta

13 juin 2013

La fin du nihilisme transgressif est proche

Classé dans : la rubrique du philosophe,Politique,vos avis — leprintempsdesconsciences @ 14 h 34 min

Prenez le temps de lire ce dernier article de Henri Hude.
Son analyse du mouvement de protestation inédit de la « France bien élevée » est pertinente et montre le chemin de l’espérance.
Sa hauteur de vue et sa profonde réflexion nous aident à mieux situer notre combat et permettra ce véritable printemps des consciences auquel nous aspirons.
Merci Mr Hude.

http://www.henrihude.fr/mes-reflexions/50-democratiedurable/305-la-republique-des-veilleurs

2 juin 2013

Premier meeting du bon sens français

Classé dans : Actions,Le Bon Sens Français,Politique — leprintempsdesconsciences @ 13 h 49 min

Le bon sens français a tenu son premier meeting le vendredi 31 mai à Bayonne.
Pour cela il avait invité Béatrice Bourges, porte-parole de l’esprit du printemps français.
Beaucoup de personnes du département des Pyrénées atlantiques et des départements voisins se sont déplacés et se sont réunis à plus de 300 pour le lancement du bon sens français.
Béatrice Bourges a expliqué que la résistance aux lois transgressives actuelles qui visent à un changement de civilisation non démocratique n’est pas une option mais une obligation, un devoir. L’esprit du printemps français est un esprit de résistance transgressif à des lois transgressives. C’est un esprit pacifique de résistance ferme et définitive à un changement de civilisation que la majorité des français refuse.
Le Bon sens français est un nouveau mouvement politique créé dans l’esprit du printemps français. Ce mouvement politique est conçu par des citoyens, par des gens de bonne volonté, qui veulent le renouveau de la France par le peuple français.
Ce nouveau mouvement politique est héritier de l’histoire et de la culture chrétienne de la France dont le filtre décisionnel est le bon sens.
C’est un mouvement non affilié ni de droite ni gauche ni du centre encore moins des extrêmes. Le clivage gauche droite n’existe plus que dans l’esprit de nos élites et vise à diviser les français pour éviter tout changement profond.
L’objectif du bon sens français est la reprise du pouvoir au niveau national de façon démocratique mais ferme. Il aura vraisemblablement vocation à participer au futur conseil national de la résistance aux idéologies qui visent à détruire la nation et la famille qui sont les deux piliers fondateurs de la France.
Pour suivre ce mouvement en attendant la finalisation du site Internet www.lebonsensfrançais.fr, vous pouvez nous suivre sur la page
https://www.facebook.com/lebonsensfrancais.fr
Ou nous adresser un mail de suggestions, de propositions d’actions, de dons, à la boîte mail lebonsensfrançais@gmail.com.
Hauts les cœurs !

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus