leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

21 janvier 2015

Discours du 21 janvier de « Soulagermaispastuer »

Classé dans : Non classé — leprintempsdesconsciences @ 16 h 37 min

Soulager mais pas tuer

Chers amis,

Si nous sommes réunis ici, si nous construisons simultanément dans près de 60 villes de France, cette grande chaîne de solidarité et de vigilance contre l’euthanasie, c’est parce qu’aujourd’hui même, à l’Assemblée nationale, se tient un débat à hauts risques à la fois biaisé, et dangereux.

Ce débat est biaisé parce que ce mot d’euthanasie, qui est dans toutes les têtes, le gouvernement a choisi de ne pas le prononcer, non pas pour l’exclure, mais pour tenter de le contourner. Le

premier ministre, Manuel Valls, ne s’en est pas caché lorsqu’il a parlé d’éviter « les mots qui fâchent » pour avancer par « paliers ».

Mais ce n’est pas contre les mots euthanasie ou suicide assisté que nous nous mobilisons, c’est contre la réalité que ces mots représentent : le fait de provoquer délibérément la mort, plutôt que de prendre soin d’une personne désespérée, très âgée, dépendante ou malade.

Or, justement, avec ce prétendu droit à une « sédation profonde et continue jusqu’au décès », cette sédation qu’on nous présente comme la solution, ne serait, dans bien des cas, qu’une euthanasie. Une euthanasie masquée, dissimulée, déguisée.

Pourquoi donc ce masque, cette dissimulation et ce déguisement ? Le président de la République et son Premier ministre l’on parfaitement explicité : pour pouvoir affirmer qu’il y a un « consensus ». Car ils ont promis ce consensus au Parlement sur la fin de vie.

Mais justement, il n’y a pas de consensus sur ce qu’il faut bien appeler cette « salade empoisonnée ». C’est ainsi que nous pouvons nommer cet étrange concept de sédation qui mélange celle qui est légitime (exceptionnelle et en principe réversible), à la sédation terminale assortie de l’arrêt d’alimentation et d’hydratation qui a bel et bien pour objectif et comme effet de faire mourir dans un bref délai.

D’éminentes personnalités ont clairement dénoncé ce risque, à commencer par le professeur Bernard Debré ainsi que par le docteur Bernard Accoyer, ancien président de l’Assemblée nationale. Comme beaucoup d’autres experts, ils sont favorables au maintien de l’équilibre de la loi fin de vie de 2005, dont l’abandon nous ferait glisser insidieusement vers l’euthanasie.

Ce débat biaisé est également à hauts risques parce que les parlementaires de plusieurs partis, et le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone lui-même, ne veulent pas en rester à la proposition gouvernementale. Ils ont déjà promis d’aller encore plus loin par des amendements légalisant explicitement l’euthanasie et le suicide assisté.

En ces temps où les Français désignent comme prioritaires les questions cruciales liées au logement, à l’emploi, à l’unité nationale et à la sécurité, est-il bien raisonnable de casser l’équilibre d’une loi votée à l’unanimité à l’Assemblée nationale sur un sujet aussi sensible ? Rappelons que cette loi récusait à la fois acharnement thérapeutique et euthanasie au profit d’une troisième voie française, celle des soins palliatifs.

Cette loi de 2005 ne devrait-elle pas, d’abord, être mise en œuvre de façon sécurisée ? C’est-à- dire – il faut le préciser – sans les interprétations euthanasiques abusives qu’on a vu se développer ici ou là au travers de certains arrêts d’alimentation ou d’hydratation destinés à faire mourir. Cela nécessite un travail d’information des usagers de la santé et de formation des soignants. Cela nécessite surtout la mise en œuvre longtemps promise du plan de développement des soins palliatifs. Sur ce sujet, au-delà des paroles, il faut très vite des actes.

Réaffirmons ce que demande « Soulager mais pas tuer », aux côtés de Philippe Pozzo di Borgo, le véritable héros d’Intouchables qui parraine notre mouvement : que les personnes les plus fragiles de notre société ne soient pas poussées vers la sortie par des dispositions qui les fragiliseraient davantage.

Ensemble, nous sommes tous là pour rappeler que la seule orientation véritablement consensuelle dans le domaine de la fin de vie, c’est la garantie d’un accès aux soins palliatifs pour toutes les personnes qui en ont besoin.

Quelle est l’urgence pour nos concitoyens les plus vulnérables ? C’est la solidarité active de toute la société. Tel est le sens de ces chaînes qui nous relient partout en France : personnes handicapées ou âgées, soignants, simples usagers de la santé, volontaires en soins palliatifs etc.

- Oui à la sédation qui soulage, et qu’on ne doit pas confondre avec celle qui a comme objet de tuer.

- Oui au maintien de l’interdit de tuer, fondement de la confiance entre soignants et soignés et de notre pacte social.

- Oui à des directives anticipées re-évaluables, qui ne doivent pas effacer le dialogue entre soignants et soignés.

- Oui aux soins palliatifs accessibles à tous, dans toute la France.

Mesdames et Messieurs les parlementaires, ne faites pas entrer notre pays sur la pente glissante de l’euthanasie.

Je vous remercie.

4 juin 2014

Euthanasie, Procès Bonnemaison : reportage France 3

Classé dans : Euthanasie,Non classé — leprintempsdesconsciences @ 16 h 37 min

Alors que va s’ouvrir le procès en assises du Dr Bonnemaison radié de l’ordre des médecins pour avoir euthanasié au moins 7 patients, France 3 aquitaine a demandé son avis à des médecins sur ce qu’ils pensent de l’euthanasie.
Voici le reportage de 7 minutes diffuse le dimanche 1er juin 2014.

http://aquitaine.france3.fr/2014/05/31/l-affaire-du-docteur-bonnemaison-un-magazine-de-la-redaction-de-france-3-aquitaine-demain-dans-l-edition-du-19h-488285.html

Quelques remarques sur ce qui est dit dans ce reportage.
Le chirurgien en retraite le Dr Goufran rappelle avec autosatisfaction qu’il a lui même provoqué plusieurs euthanasies et que la définition de l’euthanasie est justement la belle mort, la bonne mort. Cela est faux et dangereux d’affirmer cela car cela voudrait dire que toutes les autres morts naturelles ne sont pas de belles morts ! Quelle contre vérité et quel cynisme.
Nous pouvons lui rappeler qu’euthanasie dans les années 1940 rimaient avec État nazi, seul état à avoir pratiquer à grande échelle l’euthanasie pour les handicapés et les malades mentaux.

Les médecins ne sont pas là pour provoquer la mort, cela est interdit par la loi naturelle, le code de déontologie et le code de santé publique. Heureusement que la sagesse de la loi naturelle et des hommes a mis ce garde fou pour protéger les malades et les faibles de la toute puissance du médecin ! Car si l’on ouvre cette boîte de Pandore qui serait de permettre sous conditions l’euthanasie, la confiance sera rompue entre les médecins et les malades.

Or cette confiance qui est le socle de la relation medecin-malade doit être préservée à tout prix. Et il faudra se battre contre ceux qui voudront profiter de cette affaire pour essayer d’introduire en France l’euthanasie.

De plus il est archifaux de dire que l’euthanasie serait pratiquée en douce et à grande échelle en France et qu’il est injuste de condamner ce médecin car il serait le bouc émissaire facile de notre hypocrisie.
L’euthanasie n’est pas pratiquée à grande échelle en France.
Rassurez vous patients, l’immense majorité des médecins sont pour la vie et seulement 500 Medecins sur 200 000 ont apporté leur soutien à ces euthanasies , c’est très très peu.

Les lobbys de l’euthanasie sont un groupuscule comme le lobby LGBT. Mais ils font beaucoup de bruit et essayent de faire croire à l’opinion qu’ils sont majoritaires. C’est FAUX.

C’est la loi Leonetti de 2005 qui entend développer les soins palliatifs et refuser l’acharnement thérapeutique (les 2 principales causes de rares demande d’euthanasie) qui doit être mieux appliquée. Or par manque de volonté politique et d’y allouer les moyens financiers nécessaires, cette loi n’est pas assez enseignée aux médecins et suffisamment appliquée dans les Hôpitaux et maisons de retraite.
Mieux accompagner en fin de vie les malades, et les vieillards coûterait il trop cher et certains voudraient ils faire des économies sur leur dos ? C’est vrai que ce sont nos 6 derniers mois qui coûtent le plus cher à la sécurité sociale. Mais c’est le coût à payer pour que notre société reste pleinement humaine, non ?
Là est le vrai enjeu du débat sur l’euthanasie.
Derrière la fausse compassion (mourir dans la dignité) des partisans de l’euthanasie , se cache en fait de terribles enjeux financiers et des sources d’économie que la culture de mort et les financiers aimeraient réaliser. Ne soyons pas dupes.

14 mars 2014

Conférence sur le genre auprès de musulmans

Classé dans : Conférences gender,L'avis des religions,L'unité,Le gender,Musulmans de France,Non classé — leprintempsdesconsciences @ 8 h 09 min

Conférence sur le genreDes représentants de l’association les ailes du savoir (association de musulmans de toulouse) sont venus en décembre au Grenelle de la famille invités par la LMPT 31.
Ils m’ont demandé de venir représenter la conférence sur l’idéologie du genre que j’avais donnée au grenelle de la famille.
Ceci est un signe de l’esprit saint : quand des dirigeants mentent à longueur de temps et cherchent à reproduire le choc des civilisations de Huntington, idéologue américain qui vise à pousser à la guerre entre les chrétiens et les musulmans, donc à diviser pour mieux régner, l’esprit de paix lui agit en sens contraire en amenant des chrétiens et des musulmans à se rencontrer, et à constater que ce qui les unit (notamment pour la défense de la vie et de la famille) est plus fort que ce qui les divise.
Chiara Lubich, fondatrice du mouvement des Focolari, mouvement de paix à toujours prôné ce dialogue avc tous nos frères.
Car l’Amour est plus fort que la guerre.
Cordialement
Dr pascal Trotta

3 février 2014

Merci Marguerite Peeters

Classé dans : Non classé — leprintempsdesconsciences @ 23 h 51 min

le-gender-une-norme-mondiale-pour-un-discernement_article_largeJe remercie ici du fond du coeur Marguerite Peeters, femme extraordinaire, aussi douce que courageuse et qui m’a ouvert les yeux il y à 3 ans à l’université de Navarre à Pampelune lors d’un congrès prémonitoire sur le gender auquel j’ai eu la chance d’assister et de me former.

Elle a étudié en tant que journaliste la diffusion du gender pendant plus de 10 ans au sein de l’ONU et y a vu l’activisme effréné des agents sociaux de cette révolution sociétale qui vise à remplacer la lutte des classes par la lutte des sexes.

Vous pouvez l’écouter ici http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=wqrtT2oOn90 ou aller sur son site

Nhésitez pas à soutenir financièrement son site en achetant ses livres et à diffuser ces infos de premier ordre.

Merci Marguerite

Dr Pascal trotta

2 février 2014

Ces ministres qui ne font que mentir

Classé dans : Non classé — leprintempsdesconsciences @ 22 h 40 min

Taubira et Belkacem avait juré sur leur coeur qu’ils ne toucheraient pas à l’Etat civil en instaurant leur très controversée mariage pour tous.

Voilà l’info donnée ce jour par une lectrice .

« On avait essayé de nous rassurer en nous promettant qu’on ne toucherait pas aux formules administratives d’état civil, eh bien ça y est!

Sur le formulaire de dossier de bourse de ma fille, en Prépa, j’y ai eu droit: « Parent 1″ « Parent 2″!
Après avoir vu la mention « nom de jeune fille » (pas encore changé, ça?), j’ai compris que le parent 2, c’était moi!

J’ai biffé et rectifié les mentions en remplissant le dossier, et invite tous les parents à le faire ! »

Bref Ils mentent et on résiste jusqu’à faire triompher la vérité;

Hauts les coeurs

Dr Trotta

8 janvier 2014

Dieudonné réveille les consciences de la jeunesse

Classé dans : Non classé — leprintempsdesconsciences @ 23 h 29 min

Dieudonné réveille les consciences de la jeunesse française, c’est pour cela qu’il est dangereux.

Car la génération des 68tards et des bobos mondialistes qui nous gouvernent et qui ont abêti la jeunesse sciemment pour qu’elle ne se révolte pas contre ces vieux barbons qui s’accrochent au pouvoir, ne supporte pas que qui que ce soit puisse faire geler une conscience politique dans le cerveau des jeunes.

C’est pour cela que Dieudonné est devenu « la bête noire » de l’intelligentsia française aux ordres d’un mondialisme apatride et financier.

Lisez donc cet excellent article que je vous invite à diffuser, écrit par une journaliste américaine et qui relate exactement ce qui est en train de se passer en France.

http://bit.ly/1cC7DT8

11 décembre 2013

Nos actions ont du sens, Un député européen courageux remercié

Classé dans : Le réveil des consciences,Non classé,Politique,un député libre ! — leprintempsdesconsciences @ 22 h 20 min

Lettre écrite à Mr Alain Lamassoure député européen qui par son vote à empêché le lobby LGBT de diffuser l’idéologie mortelle du genre en Europe. Lobby qui veut détruire la famille par des lois de non sens comme le mariage pour  tous qui vise un fine à la marchandisation d’enfants.

Nos actions de mobilisation dans la rue, sur le net, nos pétitions, nos prises de parole ont du sens puisque elles ont permis cette victoire sur le camp de la transgression. La loi naturelle est plus forte.

Ceci est un encouragement à persévérer, à ne pas se décourager. Car j’en suis convaincu, la vérité vaincra car elle nous rend libre !

« Cher monsieur, je vous remercie  de votre vote qui a permis d’enterrer la proposition de loi Estrela anti-famille naturelle. Par votre vote vous sauvegardez la digue de protection du droit inaliénable d’un enfant à avoir un père et mère .

Nous sommes de plus en plus nombreux à suivre nos députés et leurs votes sur la protection de la famille et de la nation. Il faudra à l’avenir compter sur le soulèvement d’une partie de plus en plus  nombreuse et militante de français qui ont décidé de prendre leur avenir en main et de ne plus se laisser berner.
Nous nous souviendrons de votre vote de bon sens et espérons que vous saurez passer le message à vos collègues plus timorés que le premier parti de France est celui des familles et qu’il faudra compter dorénavant avec.
Bien respectueusement »
Docteur Pascal Trotta

Voici le lien qui montre qui au parlement européen vote pour la famille et qui vote contre la famille
<a href="<a href=" » target= »_blank »> » target= »_blank »>

c’est très instructif car on voit que notamment les verts sont tous contre la famille.

23 juin 2013

Soutenez un maire libre

Classé dans : Non classé — leprintempsdesconsciences @ 16 h 03 min

Chers amis
je viens de déjeuner avec le maire d’Arcangues, Jean-Michel Colo.

C’est un homme courageux, un vrai résistant à une loi illégitime.

Le maire d’Arcangues est convoqué demain lundi à 15h30 à la sous-préfecture de Bayonne pour une probable suspension. Nous vous appelons tous à venir manifester votre opposition à cette suspension et votre soutien à Jean-Michel Colo devant la sous-préfecture de Bayonne.

Depuis quand un gouvernement décide de révoquer ou suspendre un maire élu par le peuple de façon légitime et qui résiste à une loi illégitime ? Cela rappelle les heures sombres de 1940. Nous rentrons dans le national socialisme.

Voici la page de soutien que vous invite à diffuser.

https://www.facebook.com/SoutienAJeanMichelColo?ref=notif&notif_t=fbpage_fan_invite

Il est temps de réagir vivement car nous avons un président qui a menti sur sa déclaration de patrimoine avant l’élection présidentielle, qui nous fait entretenir sa concubine, qui nous méprise alors que nous manifestons en masse, qui nous fait gazer par son ministre de l’intérieur, qui laisse exploser le chômage et nos impôts et qui commence à emprisonner nos enfants, et maintenant se met à révoquer les maires résistants.
N’oubliez pas que le mal progresse par l’inaction des gens de bien.

Merci de diffuser autour de vous ce message.

Docteur Pascal Trotta

16 juin 2013

Le maire Abraracourcix tient bon !

Classé dans : Non classé — leprintempsdesconsciences @ 1 h 23 min

Jean Michel Colo est ce maire de la commune d’Arcangues, au pays basque, petit village d’irréductibles basques qui tient bon face à la tempête médiatique et qui refuse en bloc de célébrer un pseudo mariage gay.
Il a mérité son surnom d’Abraracourcix. Nous le porterons bientôt sur un bouclier. Et les légions des armées du marais et du Bergerus peuvent venir, elle seront accueillies comme il se doit. Car nous avons la potion magique de l’espérance, de la vérité et du bon sens.
Voici le message que Pascalix a reçu et qu’il vous diffuse :

Arcangues: le maire tient bon

Contrairement à ce que racontait le journal le Monde, le maire d’Arcangues tient bon, malgré les menaces à la petite semaine du dictateur Manuel Gaz (dont le nouveau surnom semble être devenu Manuel de la Mancha…) :

« Jeudi soir, le maire Jean-Michel Colo et ses adjoints ont redit «non» à Jean-Michel Martin et Guy Martineau-Espel, tandis que la sous-préfecture avait bon espoir de convaincre ces élus récalcitrants. Les deux conseillères municipales désireuses de devenir officières d’État civil, «afin de faire appliquer la loi», peuvent donc patienter. L’ensemble du Conseil municipal s’est réuni autour du maire Jean-Michel Colo. Dans un communiqué de la mairie diffusé ce vendredi, on peut lire que « les adjoints ont renouvelé leur confiance et leur solidarité avec le maire dans le refus de célébrer des mariages gay. Les élus, à l’unanimité, ne céderont pas au tribunal médiatique qui pré annonce leur décision avant même qu’ils ne se soient réunis ».

Vive les Gaulois et les Basques !

12 juin 2013

Soutenez le maire d’Arcangues

Classé dans : Non classé — leprintempsdesconsciences @ 22 h 46 min

Arcangues est un petit village charmant et paisible du Pays basque.
Son maire, Jean-Michel Colomb, sollicité par une paire d’homosexuels de sa commune pour un mariage dans sa commune a répondu qu’il ne pourrait pas les marier. Il a posé la question à son conseil municipal: tous les conseillers ont refusé de célébrer cette parodie de mariage.
Ce refus de célébrer une parodie de mariage à créer une hystérie dans les médias bien pensants aux ordres de la mondialisation du Gender et de la confusion.
L’ultra minoritaire association LGBT du Pays basque dirigée par Bernard Gachen veut porter plainte. Ce petit lobby croit diriger les consciences et forcer quiconque à obéir à cette nouvelle norme.
Monsieur Jean-Michel Colo, maire Darcangues est un maire courageux. C’est un résistant. Il le dit avec des mots simples : nous devons le soutenir.
Je vous invite à consulter la page facebook « Soutien à Jean-Michel Colo » (le maire d’Arcangues) au lien suivant: www.facebook.com/SoutienAJeanMichelColo

N’hésitez pas à « liker » et partager cette page, afin de montrer publiquement que beaucoup de personnes souhaitent que l’objectivité de conscience est une liberté fondamentale pour les maires.

12
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus