leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

  • Accueil
  • > Le réveil des consciences

16 avril 2014

Un très beau film à voir et promouvoir : les cristeros !

Classé dans : Actions,Films,Le réveil des consciences — leprintempsdesconsciences @ 23 h 52 min

Inscrivez vous pour voir le film Cristeros près de chez vous. Plus on sera nombreux à s’inscrire plus il sera diffusé.

Ce film raconte la révolte des paysans mexicains contre le gouvernement maçonnique de 1927 qui supprima la liberté de culte. Ils se révoltèrent au nom du Christ Roi, « el cristo Rey » d’où leur nom de « cristeros ». Et ils gagnèrent leur liberté.

Les distributeurs de film en France sont frileux car le film va contre la pensée unique actuelle mais un seul distributeur va le diffuser et il faut l’encourager en diffusant ces demandes d’inscription autour de vous.

Il sort en salle le 14 mai et pourra sortir près de chez vous si vous en faites la promotion.

 

http://www.cristeros-lefilm.fr

7 février 2014

Dissidents de toutes tendances, unissez-vous !

Classé dans : Actions,L'avis des citoyens,La dialéctique,La dissidence,Le réveil des consciences,Politique — leprintempsdesconsciences @ 8 h 41 min

Je me peux m’empêcher de vous inviter à lire ce billet de Jean Yves Le Gallou.

Ce qu’il dit est capital : il ne faut surtout pas se diviser entre nous. Tous ceux qui combattent l’idéologie mondialiste qui vise à nous asservir ont raison et chaque militant, chaque résistant est utile. Chacun avec son charisme, ses compétences et son mode d’action.
Comprendre ce message nous permettra d’éviter toute division entre résistants, division voulue et cherchée par le système qui veut nous étouffer. Dr Pascal Trotta

Voici le message de Jean Yves Le Gallou

« La diabolisation est l’arme absolue des chiens de garde du système mondial dominant. Tout ce qui n’est pas politiquement correct est média-diabolisé.

Contrairement à ce que le système cherche à faire croire ce n’est pas le fait de commettre des erreurs ou des maladresses qui conduit un homme à s’exposer à la diabolisation : c’est le courage et la lucidité.

Jean yves le gallou

Jean yves le gallou

C’est le courage et la lucidité (et non la maladresse) qui exposent à la diabolisation

Or, par une singulière perversion de l’esprit public, c’est la victime d’une campagne de diabolisation que l’opinion traite en coupable.

Quand, en 1966, De Gaulle fait sortir la France de l’OTAN, « l’ingrat », « l’irresponsable » est diabolisé. Il l’est à nouveau en 1967 lorsqu’il refuse de soutenir Israël dans la Guerre des Six Jours : une diabolisation que l’ancien chef de la France Libre paiera au prix fort en 1968 et 1969.

Quand, en1968, Enoch Powell, espoir du parti conservateur britannique issu de Cambridge, dénonce dans un discours brillant les dangers de l’immigration, il ne « dérape » pas, il est lucide. Une lucidité qui ruinera ses ambitions légitimes.

Lorsque Benoît XVI prononce un grand discours à Ratisbonne, il remplit, en conscience, son magistère tout comme quand il ouvre les bras de Rome aux défenseurs de la tradition catholique. Mais c’est cela qui lui vaut l’attaque des « loups » médiatiques.

Quant aux mauvaises images de Christine Boutin et de Christian Vanneste, elles ne sont pas le produit d’ « erreurs de communication », comme des esprits irréfléchis pourraient le penser, mais de prises de position précoces, exposées et courageuses contre la dénaturation du mariage.

Et il faut être bien naïf pour croire que Jean-Marie Le Pen a dû sa diabolisation à ses déclarations sur le « détail » : son analyse lucide de l’immigration (1983), son engagement contre les guerres américaines (1990), ses critiques du Traité de Maastricht (1992) et du libre-échange mondialiste (1993) suffisent largement à expliquer son statut de paria médiatique. En politique, il n’est jamais bon d’avoir raison trop tôt !

La fonction de la diabolisation est simple, simplissime même : interdire les propos et les actions jugées politiquement incorrectes par les dominants.

La fonction de la diabolisation : paralyser, dénigrer, censurer, isoler, diviser

Comme une bombe à fragmentation la diabolisation agit de façon multiple pour :

– Paralyser celui qui en est victime dans l’espoir de lui interdire la répétition de propos politiquement incorrects pour protéger la bien pensance ;

– Dénigrer l’auteur de propos jugés mal sonnants pour en minimiser la portée ;

– Et légitimer l’occultation progressive du dissident et censurer l’expression de ses convictions.

Comme la peine de mort pour les criminels, la diabolisation a aussi une fonction de dissuasion ; de dissuasion de la dissidence dont elle souligne le coût exorbitant.

La diabolisation suivie du silence et de l’isolement débouche enfin sur la mise en quarantaine du dissident : c’est le fameux « cordon sanitaire ».

La diabolisation est aussi un élément clé de division des adversaires du régime : chaque opposant vivant dans la crainte d’être contaminé par le voisin.

Sortir du piège de la diabolisation : résister, contourner, jouer solidaire

Il faut sortir du piège de la diabolisation en adoptant une stratégie courageuse et intelligente.

D’abord, en résistant. En résistant à la tyrannie du politiquement correct et en refusant les logiques de la diabolisation. Bien se convaincre et bien convaincre – les exemples historiques sont nombreux – que c’est souvent le diabolisé qui est dans le vrai. En leur temps Jeanne d’Arc (« une sorcière »), Galilée (« un hérétique ») ou Soljenitsyne (« un houligan ») furent diabolisés.

Ensuite, en faisant face aux vents contraires : ne pas hésiter à avoir un préjugé pour le diabolisé contre les diabolisateurs, ces chiens de garde du système.

Enfin, en contournant les grands organes médiatiques de diabolisation par la pratique et la culture de la réinformation, le recours aux médias alternatifs sur Internet et les réseaux sociaux. Ce qui était impossible hier devient de plus en plus facile aujourd’hui : la preuve, le président Assad est en train d’échapper au sort de Milosevic et de Saddam Hussein.

Reste un point essentiel : apprendre aux dissidents à jouer solidaire, à se respecter les uns les autres. En tout cas à éviter de se tirer dans le dos. Ou de se balancer à la police de la pensée.

Jouer solidaire : ne pas accuser l’autre d’être « xénophobe », « homophobe », « ringard » ou « réac »

Chacun a ses préférences dans l’expression de ses convictions et ses méthodes d’action.

On peut privilégier la lutte contre l’immigration et la défense de l’identité nationale ou bien préférer l’engagement pour la souveraineté, le protectionnisme économique et la défense de la langue française, ou encore mettre au premier plan de sa militance le combat pour les valeurs, la défense de la vie et de la famille. À une condition, que nul n’accuse l’autre d’être « raciste », « xénophobe », « ringard », « réac » ou « homophobe ».

De même chacun est libre de choisir sa forme d’action : voter, réinformer, militer dans un parti politique, porter sa parole dans une assemblée, ou bien aller dans la rue pour manifester, conduire des actions symboliques, faire entendre aux ministres et aux oligarques ses convictions, ou bien entrer dans la résistance passive ou active. « Chaque Philoctète sait que sans son arc et ses flèches Troie ne sera pas conquise. »

Chaque action a sa légitimité. Chacun doit respecter l’action des autres, qu’il soit militant politique, veilleur, sentinelle debout, hommen ou activiste identitaire. En France, comme hier en Irlande ou en Inde, la résistance nationale et civilisationnelle est appelée à prendre des formes différentes et complémentaires.

Diaboliser le voisin, ce n’est pas se dédiaboliser, c’est renforcer sa propre diabolisation

Il faut se garder du piège de la division fondée sur le refus de comprendre et d’accepter ce que fait son voisin selon la logique suivante : celui qui en fait moins (ou qui agit autrement que moi) est un « lâche ». Celui qui en fait plus que moi (ou choisit des formes d’action plus spectaculaires) est un « extrémiste ». Penser cela c’est permettre au système de saucissonner ses opposants. Il ne faut pas entrer dans ce jeu.

Il est crucial de ne pas contribuer à la diabolisation des autres ou de ses voisins. Certains se croient malins en pensant qu’en contribuant à diaboliser autrui ils se dédiaboliseront à peu de frais. Quelle erreur ! Hurler avec les loups n’est pas seulement moralement minable c’est surtout stupide car cela contribue à renforcer la diabolisation en général et, par contagion, sa propre diabolisation. C’est aussi permettre à l’adversaire d’appliquer la technique du salami : couper et manger une tranche puis… passer à la suivante.

Il faut juger les autres sur ce qu’ils sont, sur ce qu’ils font, sur ce qu’ils disent, non sur la caricature qu’en donnent leurs adversaires. Appliquons la présomption d’innocence, ne participons pas au lynchage des diabolisés sur des on-dit.

Les dissidents de l’identité nationale et civilisationnelle n’ont qu’un seul adversaire : les tenants du politiquement correct et de l’idéologie unique qui veulent abolir toutes les frontières, frontières physiques des nations et des peuples, frontières morales que sont les traditions.

Bref, il faut jouer solidaire ! Dissidents de toute tendance, unissez-vous ! »

> Jean-Yves Le Gallou est le président-fondateur de la Fondation Polémia.

La fondation Polémia

6 février 2014

Le billet du philosophe (manif du 2 février)

Classé dans : Actions,la rubrique du philosophe,Le réveil des consciences,Manifestations — leprintempsdesconsciences @ 8 h 39 min

imageBillet philosophique n° 7 :
Le silence grave de La Manif Pour Tous !
« Vous entrez dans la zone de silence pour dénoncer le mépris du gouvernement à l’égard des enfants et des familles. » Inscrite sur une banderole située à la fin du premier tiers du parcours de la manifestation de ce dimanche 2 février à Paris, cette invitation fut suivie à la lettre par la plupart des participants qui parcoururent plus de 500 mètres sans sono, sans slogan, sans sifflet, sans cri et souvent sans aucun échange ou bavardage. De quoi stupéfier les CRS en faction censés maîtriser une foule dangereuse et excitée ! Ces CRS passèrent donc un dimanche après-midi calme et silencieux sous un beau soleil d’hiver, regardant défiler des centaines de milliers de manifestants silencieux et graves. Historique dans la carrière d’un militaire !
En effet, la Manif pour Tous de ce 2 février 2014 à Paris ne ressemblait pas aux deux précédentes. Moins bruyante (peu de sono), moins jeune (combien d’étudiants révisaient leurs partiels ?), moins joyeuse malgré la bonne humeur des familles nombreuses, plus grave et comme plus mûre, plus lente du fait de la présence de nombreux anciens… L’âge moyen des manifestants semblait plus proche de 50 ans que de 30 ans. Nous n’avions pas le cœur à festoyer dans une ambiance « bisounours » ! Les manifestants étaient graves, conscients des dangers qui menacent les enfants et la famille, et profondément blessés par le mépris manifesté par la plupart des politiques depuis presque un an ! Cela se sentait ! La coupe est pleine et les élections prochaines sont attendues avec une certaine impatience. Puisqu’on nous a bâillonnés, puisqu’on s’est moqué de nous, que certains ont subi des gardes à vue injustifiées, des intimidations et des coups de la part de forces de « l’ordre », nous ruminons intérieurement les meilleures modalités électorales et citoyennes pour que cesse la familiphobie du gouvernement et du président de la République. Il faut dire que nombreux parmi nous ont été Veilleurs ou Sentinelles ou Hommens ; que nous avons participé à des accueils ministériels dans nos villes ; que nous avons tracté au sujet de la théorie du Genre ou participé à des conférences, que nous avons informé notre voisinage des dangers de la politique familiale actuelle !

La France profonde se réveille et considère que la situation est très grave face aux mensonges répétés et éhontés de nos gouvernants. Ce silence est le signe d’une prise de conscience.

Dans toute cette affaire nationale, celui qui est le centre de gravité de la France ce n’est ni le président de la république, ni son premier ministre, mais bien l’Enfant, chaque enfant, tous les enfants ! Ceux d’aujourd’hui, ceux de demain, mais aussi ceux qui ne verront jamais le jour ! Que peut faire l’enfant face à la culture de mort qu’instaure la plupart de nos politiques de gauche comme de droite ! Rien ! Rien sans le réveil de nos consciences adultes, sans notre prise de conscience de la gravité anthropologique des lois absurdes, rien sans un véritable Printemps des consciences ! Si un arbre qui tombe fait plus de bruit que mille arbres qui poussent, les centaines de milliers de manifestants silencieux et graves ont plus d’impact qu’un ministre de l’Education nationale qui s’époumone dans les médias à justifier l’injustifiable ! Ce lundi nous en percevons un début de preuve ! Pourvu que cela dure. De toute façon, On Ne Lâche Rien ! Jean Biesbrouk

3 février 2014

Non le gender n’est pas une rumeur

Classé dans : Actions,Le gender,Le réveil des consciences,manipulation — leprintempsdesconsciences @ 23 h 03 min

Non le gender n’est pas une rumeur.

Les ministres qui ne font que mentir nous disent que la théorie du genre n’est pas enseignée à nos enfants. Or ils mentent puisque la théorie du genre est toujours enseignée à nos enfants sous le vocable trompeur et mensonger de l’ABC de l’égalité.   Ne nous laissons pas abuser par ces professionnels du mensonge et de la manipulation.

Voici une petite vidéo courte et concise à diffuser pour alerter le plus de parents possibles et les mobiliser à la résistance contre ces mensonges et la manipulation de nos enfants.

28 janvier 2014

Les rafles de retour en France.

Classé dans : L'avis des journalistes,Le réveil des consciences,Manifestations,police politique — leprintempsdesconsciences @ 8 h 55 min

Voici l’avis d’un journaliste qui, ayant oublié sa carte de presse à été raflé avec 200 autres manifestants dimanche soir à Paris à l’issue de la manifestation pacifique du jour de colère.

Dans la cour enceinte de barbelés de la caserne, un franc-comtois très calme se rappelle ses escapades en Allemagne de l’est pour son travail. « C’est comme en RDA ici ». Piégé sur la place Vauban, l’homme a raté son TGV du soir et ne sait comment il paiera celui du lendemain. Chez les CRS, les heures de surveillance commencent à délier les langues. L’un affirme malicieusement qu’il faut « brûler des voitures et faire des émeutes pour se faire respecter », un autre s’indigne : « Quand on voit ce qu’on nous demande de faire ici et tout le ramdam qu’on fait sur l’Ukraine… C’est n’importe quoi ! ». Un troisième, qui en a vu d’autres dans sa carrière, ne supporte plus d’enfermer des gens pacifiques. Plus loin, prêt à dégainer la matraque au moindre débordement, un « Robocop » affirme que « les manifestations ne servent à rien, c’est le système qui veut ça… ».

L’article complet avec photos : très instructif .
Cela se passe en France en 2014……

24 janvier 2014

Des gauloiseries face aux tromperies , ou comment se remotiver pour le 2 Février

Classé dans : Actions,Humour,L'avis des citoyens,Le réveil des consciences,Manifestations — leprintempsdesconsciences @ 15 h 20 min
Je ne peux m’empêcher de vous diffuser ce message reçu car il témoigne parfaitement de l’état d’esprit de nombreuses personnes de bonne volonté en ce moment en France en janvier 2014, alors que pas moins de 4 manifestations sont organisées en Janvier-Février à Paris , en province et en Europe.
DES GAULOISERIES FACE AUX TROMPERIES
DES GRIVOISERIES FACE AUX TRICHERIES
voila mon modeste résumé à ce magnifique billet qui mérite d’être diffusé. Que l’auteur anonyme du 64 en soit remercié.  Il nous « rebooste »
.
Lettre d’un sympathisant 64 diffusée avec l’autorisation de son auteur
Mes amis,
Y en a marre des manifs !
De ces espèces de grandes ballades dominicales dans les rues de Paris à scander des slogans ineptes tout en agitant des petits drapeaux comme au dernier anniversaire de Kim-Jung-Un.
Marre du rose, du bleu et du blanc, des sifflets et des ‘faites du bruit !’, des lodens et des serre-têtes assortis, des bonnets et des drapeaux, des CRS et des merguez !
Marre des ‘chiffres selon la police’ et des ‘chiffres selon les organisateurs’  (qui confirment d’ailleurs de façon inquiétante la dégradation vertigineuse de la maîtrise de l’arithmétique et de la qualité de la santé visuelle en France) !
Marre du communiqué de presse de la Pravda (on dit ‘AFP’ en français) qui, dès15H17 environ – soit 47 minutes après le début officiel du rassemblement – , sert de seule et unique référence (non vérifiée) aux apprentis journalistes de permanence !
Marre du ‘… pour tous’ servi à toutes les sauces alors que, dans les faits, il se résume trop souvent à : ‘… pour nous’, ‘… pour moi’, ‘… pour elle’, ‘… pour lui’  !
Marre d’être inutile et objectivement si peu performant (La preuve ? La loi Taubira est passée et celle sur l’avortement ‘sans détresse’ aussi !).
Marre de devoir prendre froid sur des enjeux qui ne me concernent pas vraiment directement … ou alors de loin … ou alors pas tout de suite … alors qu’il y d’autres sujets de désarroi collectif nettement plus angoissants (les impôts, le loto, les fachos, NKM contre Hidalgo, Nabilla ou bien Zahia, Dieudonné – paraît-il ?! – et sa ‘quenelle’ … pour n’en citer que quelques uns) !
Marre ne plus pouvoir tranquillement partir me promener à la campagne, mettre tranquillement à jour mes profils LinkedIn et Viadeo, caresser mon iPad, mon chien ou ma femme dans le canapé du salon après le bon gigot du dimanche !
Marre d’être parqué dans le camp d’une minorité conservatrice et catho (l’horreur absolue !) en train de rater le train de la modernité ou d’essayer d’éteindre les Lumières !
Marre, vous dis-je !
Mais en même temps … je revois cette petite silhouette blanche du 5 juin 1989, sur la place Tienanmen à Beijing  (http://www.dailymotion.com/video/x5oya1_the-tank-man_news).
Je revois cet homme, debout, seul avec ses deux sacs à provisions au bout des bras, face à une colonne de chars qui s’avance lourde et menaçante. Il ne bouge pas. Les chars s’arrêtent. L’homme interpelle le conducteur du premier char. Il monte même sur la machine pour lui parler, le voir, échanger yeux dans les yeux. En vain. L’homme redescend sur le bitume. Le char tente une esquive par la droite. L’homme se replace face à lui. Le char s’arrête à nouveau. L’homme reste debout, minuscule, fragile et avec lui, c’est toute l’humanité qui se redresse, debout, minuscule, fragile pour dire non à la tyrannie mécanique, idéologique, inepte et mortifère des puissants du moment.
Dimanche 2 février prochain, je serai une bûche ; une brindille plutôt.
Presque rien. Un fugace pixel dans le journal de Claire Chazal. Un millième de clic dans les comptages de Manuel Valls. Un congelé dans les frimas de la Chandeleur. Un marcheur de la ‘Manif Pour Tous’ qui se fiche bien de savoir si elle l’est vraiment ou pas, si c’est bien d’y aller ou pas, ou si les Untel y vont ou pas.
Je serai le cadet des soucis de ‘Closer’, de François, de Julie, de Valérie et de ma coiffeuse. Un inutile de la dernière heure. Un paisible bourrin de défilé. Un sujet de sarcasmes ou de commisération.
Mais j’irai, car je veux savoir si je suis encore vivant, debout et libre.
Je veux poursuivre l’échange avec ceux qui ne comprennent toujours pas pourquoi on peut foutre en l’air tant de week-ends, de soirées et de nuits pour de telles causes ‘perdues d’avance’.
Je veux dire à mes enfants, aux enfants de mes enfants et à tous ceux qui seront de près ou de loin les victimes de nos renoncements, de nos omissions, de nos petits arrangements avec la justice et la vérité que le 2 février 2014 à 14H37 - je l’avoue – j’ai pensé très fort à eux.
Allez mes amis. Levez-vous. Allons !
Pour la vie, le sexe (et non le ‘genre’) et la famille !
J’aurai grande joie de toute manière à joindre ma brindille à la vôtre. C’est comme cela qu’on commence quand on veut allumer un grand feu.
Des gauloiseries face aux tromperies , ou comment se remotiver pour le 2 Février  dans Actions 1620375_10151811023705059_502479576_a

La Manif Pour Tous 64
Blog : www.manifpourtous64.blogspot.fr
Facebook : www.facebook.com/manifpourtous64

Pour vous désinscrire de notre liste de diffusion, 
merci de nous envoyer un mail àmanifpourtous64@gmail.comON NE LÂCHE RIEN, JAMAIS !!

9 janvier 2014

Taubira, Valls et Hollande sont des clivants et génèrent de la violence

Classé dans : Humour,Juifs de France,L'avis des humoristes,Le réveil des consciences,manipulation,Politique — leprintempsdesconsciences @ 15 h 50 min

En 2013 avec la loi Taubira qui a forcé le peuple pour donner le « mariage » à un lobby ultra minoritaire LGBT, cette ex indépendantiste à sciemment et volontairement porté un coup satanique à la famille et ses valeurs. Or plus de 80% des homosexuels ne voulaient pas et ne veulent toujours pas du mariage qui les enfermerait dans un carcan trop étroit pour eux. Et la majorité des homosexuels étaient contre ce projet de loi car il porte en lui des semences d’homophobie. Ce n’est pas le peuple de France qui est homophobe c’est ce gouvernement qui l’est avec cette loi clivante.

En 2014 avec la volonté de Valls d’interdire l’humoriste Dieudonné sous prétexte qu’il serait antisémite, ce qui est faux, Valls jette de l’huile sur le feu et va commettre la plus grosese faute de sa vie. On n’enferme pas un humoriste parcequ’il dit que des groupuscules sionistes en France sont en train d’organiser une police de la pensée et attentent à notre liberté d’expression. Où sont les fascistes ? Dieudonné qui révèle aux Francais les dessous de notre liberté encadrée où Valls et le lobby sioniste qui le soutient qui veulent le faire taire ? Valls est-il le ministre de l’intérieur de tous les Français ou celui du lobby sioniste ?
Écoutez les voix juives de plus en plus nombreuses qui se lèvent pour que l’on laisse libre Dieudonné car en l’interdisant c’est l’anti sionisme qui  risque de se transformer en antisémitisme.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Des-juifs-de-France-denoncent-la-LICRA-et-les-officines-sionistes-qui-les-mettent-en-danger-22505.html

17 décembre 2013

Vidéo à diffuser : « parents attention vos enfants sont en danger »

Classé dans : Conférences gender,Le gender,Le réveil des consciences,vidéos — leprintempsdesconsciences @ 15 h 51 min

Voici la vidéo que vous pouvez amplement diffuser pour contrecarrer les projets démoniaques de nos ministres qui veulent embrigader nos enfants dans l’idéologie fumeuse et perverse du genre.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=wqrtT2oOn90

http://youtu.be/wqrtT2oOn90

11 décembre 2013

Nos actions ont du sens, Un député européen courageux remercié

Classé dans : Le réveil des consciences,Non classé,Politique,un député libre ! — leprintempsdesconsciences @ 22 h 20 min

Lettre écrite à Mr Alain Lamassoure député européen qui par son vote à empêché le lobby LGBT de diffuser l’idéologie mortelle du genre en Europe. Lobby qui veut détruire la famille par des lois de non sens comme le mariage pour  tous qui vise un fine à la marchandisation d’enfants.

Nos actions de mobilisation dans la rue, sur le net, nos pétitions, nos prises de parole ont du sens puisque elles ont permis cette victoire sur le camp de la transgression. La loi naturelle est plus forte.

Ceci est un encouragement à persévérer, à ne pas se décourager. Car j’en suis convaincu, la vérité vaincra car elle nous rend libre !

« Cher monsieur, je vous remercie  de votre vote qui a permis d’enterrer la proposition de loi Estrela anti-famille naturelle. Par votre vote vous sauvegardez la digue de protection du droit inaliénable d’un enfant à avoir un père et mère .

Nous sommes de plus en plus nombreux à suivre nos députés et leurs votes sur la protection de la famille et de la nation. Il faudra à l’avenir compter sur le soulèvement d’une partie de plus en plus  nombreuse et militante de français qui ont décidé de prendre leur avenir en main et de ne plus se laisser berner.
Nous nous souviendrons de votre vote de bon sens et espérons que vous saurez passer le message à vos collègues plus timorés que le premier parti de France est celui des familles et qu’il faudra compter dorénavant avec.
Bien respectueusement »
Docteur Pascal Trotta

Voici le lien qui montre qui au parlement européen vote pour la famille et qui vote contre la famille
<a href="<a href=" » target= »_blank »> » target= »_blank »>

c’est très instructif car on voit que notamment les verts sont tous contre la famille.

17 novembre 2013

Parents réveillez vous, vos enfants sont en danger !

Si ce blog a été créé il y a un an, c’est bien pour assurer le réveil des consciences et Leprintempsdesconsciences qui aura lieu en France inéluctablement. Mais pour cela il faut s’informer et se former. J’ai donc mis en ligne les conférences que j’ai données à plusieurs reprises sur la fameuse théorie du genre, que notre ministre de l’éducation nationale Vincent Peillon veut enseigner aux enfants. Il s’agit ni plus ni moins que d’enseigner aux enfants la propagande homosexuelle. Et pour appuyer mon propos et mes conférences je vous mets ci-joint le lien que je vous invite à consulter car il montre que l’on peut être originaire de deux milieux complètement différents et partager le même bon sens en vue du bien commun.
http://www.dailymotion.com/video/x16mtgj_farida-belghoul-sur-la-theorie-du-genre_news#from=embediframe
Il s’agit d’une vidéo de 40 minutes que je vous invite à regarder dans son intégralité car madame Farida Belhoul, enseignante, démonte avec clairvoyance la pédagogie infâme que le ministre Peillon et le lobby LGBT veulent servir à nos enfants, à vos enfants à la rentrée 2014.
Elle résume parfaitement l’histoire de l’école laïque et le projet par étape de cette école laïque : instauration en 1880 de l’école laïque obligatoire pour rendre tous les enfants athées : en 2013 l’objectif est atteint. En 1989 Jospin par le constructivisme et les IUFM veut rendre les enfants illettrés. 20 ans plus tard cet objectif est en voie d’être atteint vu la progression plus qu’inquiétante des dyslexies et troubles d’apprentissage scolaire.
En 2014 Monsieur Peillon avec le lobby LGBT veut introduire l’enseignement de l’homosexualité et du transsexualisme à l’école. Ce qui fait dire à Madame Belhoul que la devise de la république « liberté égalité fraternité » va être remplacée par « athée, illettré LGBT  » !
Informez vous, informez vos amis et tous les parents d’élèves pour être prêts à s’opposer à cela à la rentrée prochaine de 2014. Il ne faudra pas que l’on nous reproche de non assistance à enfants en danger. Et les élections municipales approchant il sera tout à fait loisible d’interroger les candidats là-dessus car les municipalités avec la décentralisation auront de plus en plus de responsabilités dans l’éducation de nos enfants.
Hauts les cœurs !

12345
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus