leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

  • Accueil
  • > le business "des mères porteuses"

2 octobre 2014

POURQUOI IL FAUT MANIFESTER LE 5 OCT ? CAR LE COMBAT NE FAIT QUE COMMENCER

IMG_3391L’heure est grave.
Je vais vous parler brièvement comme médecin et vais disséquer pour vous devant vous ….non pas hollandouille, ce serait trop facile tellement il est inconsistant. mais le mouvement de déconstruction qui s’est emparé de nos sociétés occidentales depuis maintenant 200 ans. Je vais disséquer trois parties : la révolution française et l’éducation nationale,  le genre, et l’oligarchie.
Disséquons donc la déconstruction :

La révolution française et l’éducation nationale
1/ 1789 révolution francaise de nature maçonnique et violente : « il faut détruire l’infâme » disait Voltaire. Tuer le roi représentant de Dieu sur la terre et abattre l’église catholique. But partiellement atteint.

2/ 100 ans plus tard ecole laïque obligatoire : enlever les jeunes français de l’influence de l’église et des congrégations enseignantes pour essayer de rendre les jeunes français athées.
But atteint avec brio car la majorité actuelle des jeunes français se disent athées ou agnostiques.

3/ 200 ans plus tard avec les IUFM de Jospin : rendre les enfants illettrés , but partiellement atteint car plus de 20% des enfants au sortir du primaire sont étiquetés dyslexiques.

4/ avec Peillon comme « sinistre » de la « rééducation » nationale en 2013, le but est de finir la révolution française et de s’appuyer sur la jeunes pour changer les mentalités, en diffusant larga manu l’idéologie du genre ou de l’égalitéu de la lutte contre l’homophobie, (c’est la même chose) avec l’aide d’un lobby ultra minoritaire mais sponsorisé par l’oligarchie, le lobby LGBT
Je vous rappelle pour ceux qui ne savent pas ce que cela veut dire LGBT: L (Lesbienne), G (Gay), B (Bi sexuel), T (Trans sexuel)
Que viennent faire ces délires d’adultes décadents dans l’enceinte de l’école au milieu de nos enfants ?
Donc si je résume le but de la « rééducation » nationale sous ce socialisme débridé qui veut finir la révolution française est de rendre nos enfants Athées, illettrés, LGBT ? Nouvelle devise de la république ?
Vous êtes d’accord avec ça ?

Les mots du spécialiste de l’éducation Jean-Paul Brighelli, auteur de « La Fabrique du crétin » et homme de gauche, résument parfaitement la situation. Celui qui milite pour un retour aux fonctions traditionnelles de l’école fait le bilan suivant des « trente ans de gabegie idéologique », depuis la loi Jospin de 1989 :

« Les libertaires ont admirablement fait le jeu des libéraux, qui rêvent d’un tiers monde à portée de main [6]. »

Dites Docteur c’est quoi le genre ?
On va faire simple
Le genre c’est pire que le communisme
Le communisme, idéologie athée qui prétendait faire table rase du passé en proposant comme modèle de société la lutte des classes. Résultat, après 70 ans d’expérimentation de cette idéologie de 1917-1989 : 100 millions de morts, des pays et des familles ravagés comme le Cambodge qui a connu un génocide d’un quart de sa population en moins de 3 ans sous Pol Pot.
Comme le communisme a échoué à libérer l’homme, et comme toute idéologie sans transcendance, il renaît de ses cendres sous une forme pire et hybride qui s’appelle le genre ou Gender : ce n’est plus la lutte des classes mais c’est plus grave encore , plus profond , la lutte veut s’instaurer entre nous tous, c’est la lutte des sexes. C’est purement diabolique, car Marguerite Peeters l’a bien démontré , cette idéologie va nous être imposée par tous les organismes, « les machins » comme disait De Gaulle: l’ONU, l’OMS, L’Europe de Bruxelles, les États, et va être avant tout inculquée non pas à nous car nous sommes foutus pour eux car nous avons encore de l’esprit critique mais à nos enfants aux cerveaux vierges par le biais de la « rééducation »  nationale.
L’idéologie du genre, les ABCD de l’égalité, le plan égalité de Najat : c’est la même chose . On va dire à vos enfants que ce n’est pas parce-qu’ils ont un zizi ou une zezette que ce sont des garçons ou des filles ,et que finalement Grace à sainte Najat on va leur proposer un choix d’orientation sexuelle beaucoup plus polymorphe que ce qu’ils ont dans le pantalon.
Voilà le progrès  : on dira à vos enfants, à vos petits enfants que le progrès, la liberté, l’égalité c’est de pouvoir choisir son orientation sexuelle : avec des termes et des mots inventés par ces idéologues pour travestir la réalité, des mots qui n’existaient pas avant :
Avant on séparait l’espèce  humaine entre hommes et femmes, (c’est ce qu’on doit continuer à faire).
Maintenant il faut parler aux enfants d’ hétérosexuels, d’homosexuels hommes, d’homosexuelles femmes, de bisexuels , de transsexuels, de poly-sexuels .

Comment en est-on arrivé là ?
Par 3 révolutions  venue au XXe siècle  des Etats Unis, et qui se sont imposées à nous comme un rouleau compresseur
la révolution féministe radicale de Margaret Sangers qui a promu tous azimuts, contraception, avortement et eugénisme vis à vis des minorités raciales.
La révolution sexuelle occidentale de Alfred Kinsley, un pervers qui a projeté ses fantasmes sexuels sur la société américaine et sur l’occident tout entier en majorant les conduites sexuelles perverses et décadentes et en les présentant comme des comportements soit disant normaux.
La révolution culturelle occidentale d’Herbert Marcuse qui a culminé en mai 68 avec le slogan : « jouir sans entrave » et « il est interdit d’interdire ».

Et comme il est interdit d’interdire , il est donc permis de tout déconstruire.
C’est là que surviennent dans les années 1990 les Gender studies de Judith Butler qui est l’aboutissement de ces 3 révolutions. Grande prêtresse d’un féminisme homosexuel radical, Butler dit et clame partout que la tâche des gays et des Lesbiennes est de reconstruire la réalité. C’est bien la tâche que Marx avait fixé au prolétariat.
Ce n’est plus la lutte des classes qui a échoué mais la lutte des sexes.
Cela va échouer aussi, cela est sûr mais quand, comme le communisme après un siècle de perversion, d’anarchie, de dictature ou de guerres.  Notre rôle est de prévenir les immenses souffrances que cela va engendrer si nous n’arrêtons  pas ce rouleau compresseur qui s’avance avec un agenda  fixé.

Comment est organisé cet agenda de la déconstruction ?
Il avance par la tactique des dominos car s’il était proposé d’un seul tenant, ce serait la contre révolution d’emblée; donc il faut y aller par sauts transgressifs tous les 15-20 ans comme vous allez le constater :
-   Généralisation de la contraception en 1960
Généralisation de l’avortement en 1975
PACS en 1999
Mariage des homosexuels en 2014
PMA , GPA, polysexualité.
Il s’avance masqué grâce à un langage attractif et trompeur qui travestit la réalité. « Changez le langage, vous changerez la réalité ».
On ne doit plus classer les êtres humains selon leur sexe homme/ femme mais selon leur orientation sexuelle hetero/homo . Ne vous définissez jamais comme hétéro ou homo mais comme homme ou femme, votre orientation sexuelle est trop intime et vous regarde mais ne vous définissez pas selon votre orientation sexuelle, c’est trop réducteur.
On a avec la loi Taubira supprimé les mots père et mère du code civil.
Savez vous qu’il n’y a eu que seulement 3% de mariage homosexuel depuis la loi Taubira d’avril 2013 ?
Alors pourquoi avoir chamboulé le pays pour seulement 7000 mariages sur 240 000 ?
Les bisexuels surtout les hommes ne veulent pas du mariage homosexuels, cette valeur bourgeoise.
Alors pourquoi nous l’avoir imposé de force malgré les 3 plus grandes manifestations de masses qu’ait connu la France dans toute son histoire ?
La loi Taubira n’était qu’un prétexte : elle a utilisé la communauté homosexuelle et notamment le lobby LGBT comme cheval de Troie pour détruire la famille.
Et comment mieux détruire la famille naturelle père – mère – enfant  que de semer le trouble et de légiférer  que  le mariage de 2 paires stériles femme-femme, ou Homme-Homme est l’équivalent du mariage naturel potentiellement fécond d’un homme et d’une femme et de les mettre sous le sacro saint principe de l’égalité.
Que n’allons pas nous faire au nom de l’égalité ?

Et pourquoi détruire la famille ?
Car c’est le seul espace non marchand qui résiste à la marchandisation et à la globalisation du monde, ce nouvel ordre mondial qui veut s’imposer par un nouvel ordre sexuel.
Savez-vous combien cela coûte de faire un enfant naturellement ?
Un bon repas ! Et plus ou moins de calories selon les performance de chacun et chacune.
Savez-vous ce que cela coûte de faire un enfant pour des paires d’hommes  ?
Quel est le coût d’un enfant obtenu par location utérine , mère porteuse, ou GPA  (c’est la même chose)?
100 000 € aux USA
50 000 € en Ukraine
30 000€ en Inde ,
Vous trouvez ça normal ?
Un enfant est-il un bien de consommation ?
Une femme est-elle un ventre à louer ?
Ils appellent cela le progrès.
Nous les gens de bon sens appelons cela la transgression, l’esclavagisme, le retour à la barbarie païenne.
Est ce qu’on a déjà vu une femme riche louer son utérus pour une femme pauvre ?
Ce sera de nouveau l’exploitation des pauvres par les riches , des faibles par les forts, des sans voix et des sans grades par les puissants et les orgueilleux.
Karl Marx va se retourner dans sa tombe : l’idéologie du genre est l’alliance du marxisme et du capitalisme financier dévoyé qui va permettre une nouvelle exploitation pire que sous la première révolution industrielle.
Car c’est « le meilleur des mondes d’Aldous Huxley » qui se profile : après avoir dissocié l’acte sexuel de la procréation par la contraception, l’idéologie du genre et le post modernisme qui vont de pair, vont tenter de dissocier la femme de sa vocation de mère et d’épouse en promouvant le lesbianisme, en lui démontrant que sa fécondité naturelle est une discrimination de carrière par rapport aux hommes car l’utérus de la femme et les 9 mois de grossesse lui font perdre des opportunités de carrière par rapport aux hommes et puis in fine la fin de la grossesse naturelle avec l’arrivée des utérus artificiels et de l’eugénisme de masse.
Relisez ce livre « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley. Lisez aussi « 1984″ de Georges Orwell. Ils ont tout prévu. Tout est écrit. On connaît leur plan et leur agenda.

À nous de déconstruire la déconstruction donc de reconstruire.
Mais cela prendra du temps, voire plusieurs générations. Le temps joue pour nous. Nous n’avons pas l’argent de l’Etat et sommes pour l’instant sous représentés au niveau national mais cela va changer. Car aucune idéologie perverse ne peut se maintenir sans la contrainte. Donc soit ils continuent et nous allons perdre nos libertés, soit nous avançons en n’ayant plus peur et nous changerons la donne.

Ils veulent faire de cet espace naturel où les services rendus ne sont pas monnayables, un espace de profit ou l’on pourra acheter ce qui était gratuit : un potentiel de business faramineux pour ces « banxsters » qui nous gouvernent. Je dis bien banksters car c’est l’alliance de la haute finance apatride et dévoyée et des politiques serviles qui fait que nous en sommes là à bordeaux le 05 Oct 2014 à manifester.
Ne nous leurrons pas, ne nous berçons pas d’illusion, ne soyons pas naïfs.

Nous ne résoudrons pas les problèmes actuels avec ceux qui les ont créés.

Qui a gouverné depuis 30 ans et qui fait que la France connaît chômage de masse, immigration incontrôlée, et insécurité galopante ? Nos ouvriers perdent leur emploi aux profits de pays sans protection sociale(où l’on fait travailler les enfants), nos agriculteurs sont devenus des employés des multinationales des pesticides qui nous empoisonnent et des semenciers qui veulent breveter le vivant, les corporations de médecins , de pharmaciens, d’avocats et de notaires sont attaquées à tour de rôle au profit des cartels financiers.
C’est l’UMP avec Luc Chatel qui a introduit le ver de l’idéologie du genre dans les classes de 1ère SVT en 2011. Et le sens commun qui est une grossière tentative de récupération de notre mouvement, de votre mouvement social inédit qu’est la Manif Pour Tous,  par l’UMP, se trompe. Ce n’est pas avec ceux qui sont à l’origine du problème que nous allons trouver la solution. Regardez pas loin d’ici, à la mairie de Bordeaux, Juppé, prétendant à la présidence de l’UMP dit qu’il ne reviendra pas sur cette loi Taubira et donne des gages sans cesse au lobby LGBT.  Sarkozy dit qu’il s’en fout et que nous serions des « fascistes en loden ».
Lemaire prétendant à la présidence de lUMP a voté la loi Taubira !
C’est dire si cette fausse droite, qui sera la gauche de demain, n’a rien compris à notre mouvement.

Quant aux socialistes, ils partent en quenouille comme hollandouille.
Les socialistes ont perdu le peuple parce-qu’ils se sont donnés à la haute finance. D’ailleurs Montebourg le dit : « Hollande il ne fait que mentir ». Il avait dit avant son élection, que son ennemi c’était la  finance
Et comme il a choisi de protéger les intérêts des banquiers privé apatrides qui nous étouffent d’impôts et de taxes pour les intérêts de la dette, il a choisi le sociétal comme diversion. C’est le libéralisme-libertaire qui triomphe avec Hollande mais pas pour longtemps car de plus en plus de gens, dont vous, ce dont je vous félicite,  se lèvent pour RÉSISTER.

Donc ne nous trompons pas de combat. Ne nous divisons pas entre nous, entre résistants et dissidents, entre ceux de gauche et ceux de droite car ce clivage n’existe plus que dans la tête de ceux qui veulent continuer à régner en continuant à nous diviser.
Chaque mouvement, chaque initiative à son charisme et son combat à mener pour notre vraie liberté.
Ce combat sera long.
Ce combat doit être mené
Car c’est par l’inaction des gens de biens, que progresse le mal.
Nous avons des armes de lumière : la foi, l’espérance, la charité.
Nous avons l’initiative : la manif pour tous, les veilleurs, les sentinelles, les hommens, les antigones, le vigigender, les JRE de Farida Belghoul, les AFC, fils de France…etc…

N’ayez pas peur
Défendez votre liberté
Hauts les cœurs !

Dr Pascal Trotta

8 mars 2013

Le malaise de la mère porteuse

Classé dans : le business "des mères porteuses" — leprintempsdesconsciences @ 7 h 04 min

On n’a jamais vu une femme riche louer son ventre pour une femme pauvre et on ne le verra jamais.
Ce reportage cité par lamanifpourtous59 (vive les chtis) nous montre à quel point le petit lobbty transgressiste veut nous manipuler en nous parlant de l’altruisme des mères porteuses alors que tout est fait pour cacher l’immonde business derrière.
La mère porteuse est une agricultrice de la petite classe moyenne américaine et les deux paires d’homosexuels qui sont appelés pères dans le repérage mais qu’il vaudrait mieux appeler clients viennent des beaux quartiers parisiens !
La mère porteuse ne touche que 15 000 $ alors que le coût total est de 100 000 $ !
Tiens tiens, c’est comme dans la mondialisation, l’agriculteur, celui qui travaille le plus, c’est celui qui gagne le moins ! Encore une économie qui va faire des intermédiaire et des distributeurs, des rentiers.
Résistons. Ne nous laissons pas abuser par cette guimauve de propagande.

@ManifPourTous59: Le film sur la GPA qui montre, derrière les sourires, le malaise http://t.co/eX1un6WP0B

10 février 2013

Le business des mères porteuses

Classé dans : le business "des mères porteuses" — leprintempsdesconsciences @ 20 h 48 min

Ne nous leurrons pas , cette loi du « pseudo mariage gay » va amener ineluctablement à deux bricolages procréatifs :

- les bébés éprouvettes pour les « paires » de lesbiennes

- les bébés achetés aux mères porteuses pour les « paires » d’homosexuels masculins.

En résumant clairement l’enjeu de façon directe , les « paires homosexuelles » étant stériles par nature, une petite minorité de militants acharnés et refusant cette évidence naturelle , ont demandé une loi pour en quelque sorte « pouvoir acheter  » des enfants sans être un jour puni par la loi.

Le gouvernement actuel et les députés sont aux ordres de cette ultra minorité et devant nous bricolent jour et nuit le mariage et la filiation pour satisfaire le fantasme procréatif de quelques uns.

C’est à se demander si ceux qui sont censés nous representer réfléchissent ou ont une conscience.

Donc , tous les citoyens français contribuables devront bientot rembourser ces enfants  »achetés » sous le prétexte de la non discrimination entre les couples naturels féconds et les « paires » stériles.

Sachant qu’un enfant né par mère porteuse coute environ 100 000 €, imaginez bien que ceci va plomber définitivement la sécu….

Et s’il y a vice de forme  dans le contrat ? ou tout simplement vice caché ? quid ?

Sachant que l’enfant né ainsi pourra à l’age adulte se retourner contre sa « paire de parents » et les attaquer en justice pour perte de chance et d’égalité face aux enfants nés de couples naturels qui ont bénéficié d’un père et d’une mère….etc….

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus