leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

19 juin 2015

Non, nos Églises ne doivent pas se transformer en mosquées.

Classé dans : Le Bon Sens Français,Politique,vos avis — leprintempsdesconsciences @ 9 h 53 min

Je joins ci-contre la lettre de Françoise Guillaume ancien ministre à monseigneur Dubost, qui prône en Juin 2015 de transformer les Eglises vides en mosquées (plutôt qu’en restaurants).

Avis lucide et plein de bon sens.

François GUILLAUME

Ancien ministre, Député honoraire

Président de l’Association Le Plan Guillaume

Paris le 16 juin 2015

A

Monseigneur DUBOST, Evêque d’Evry

Evêché 21, Cours Monseigneur Romero 91000 – EVRY

 

Monseigneur,

J’ai lu dans le Figaro de ce jour que vous déclarez « préférer que les églises deviennent des mosquées plutôt que des restaurants ». A tout prendre, je préfèrerais l’inverse parce que c’est moins dangereux. Mais comment peut-on envisager une telle reconversion de nos édifices religieux construits par des chrétiens pour témoigner de leur foi en un Christ d’Amour quand les dignitaires musulmans se refusent à condamner clairement le massacre des chrétiens d’Orient ? Veut-on faire de la France la fille aînée de l’Islam ? Entre la tolérance et la naïveté, il n’y a qu’un pas que d’aucuns ont déjà franchi. Je pense à ce que disait Einstein : « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les laissent faire sans rien dire ». La légitime défense n’interdit pas la charité, elle la permet.

Certes en milieu rural, beaucoup de nos églises ne sont plus ou peu fréquentées. Elles sont une lourde charge pour nos petites communes. Pourtant député durant 14 ans d’une circonscription rurale, je n’ai connu et ne connais aucun maire qu’il soit catholique, indifférent ou athée, qui ait renoncé à entretenir la Maison de Dieu ou, pire, qui ait envisagé de l’abattre. Pour tout habitant l’église est un symbole ; elle est identité du terroir ; elle est un appel fut-il inconscient à la solidarité et à l’indulgence envers autrui. Dans mon premier ouvrage « Le pain de la liberté », je le traduisais ainsi : « Le clocher, pour nous, c’est la durée ; c’est la concrétion des siècles ; c’est l’unité des vivants et des morts ; c’est la beauté et c’est la fragilité confiée au goût et à la force des hommes. Il suffit de pousser la porte pour que le silence du lieu saint vous invite à la méditation et vous pénètre de sa paix ».

Si l’en est ainsi, comment ne pas alors, quand le culte n’est plus pratiqué, rechercher une autre destination de l’édifice qui ne porte pas préjudice à son caractère sacré ? Je crois y être parvenu dans une commune de Lorraine dont l’église romane datant de la fin du XIème siècle menaçait ruine. Sa restauration exigeait des fonds que j’ai obtenus sous l’engagement par la municipalité d’une activité à la fois culturelle et cultuelle qui, à la belle saison, invite les mélomanes de la grande région à un festival de quinze concerts de musique sacrée baroque interprétée par d’éminents artistes (Jordi Savall) et par des contre-ténors réputés (Jarouski, Andreas Scholl, …). « Chanter, c’est prier deux fois » m’a-t-on dit dans mon enfance. A Froville la Romane, on met en application cette recommandation et sa centaine d’habitants est heureuse et fière d’avoir sauvé son église bâtie par des moines défricheurs.

Monseigneur, je ne me prévaux pas d’une très grande piété et je me garde bien de juger mon prochain mais je ne souffre pas qu’on décrète l’Evangile et le Coran compatibles. Sans pour autant que je mette en cause la sincérité d’une majorité de musulmans, je redoute cependant qu’elle ne se laisse embrigader, volens nolens, par des imams pour qui leur confier nos églises désaffectées serait un moyen inespéré de propager leur prosélytisme.

Veuillez croire, Monseigneur, à ma très respectueuse considération.

Copies : Monseigneur Mirkis, archevêque de Kirkouk ; Monseigneur Pontier, Président de la CEF ; Monseigneur Cattenoz, archevêque d’Avignon ; Père Antoine George, curé de Fléville.

 

12 février 2014

L’avis de l’acteur préfèré des Français

Classé dans : L'avis des artistes,Le Bon Sens Français,Resistance — leprintempsdesconsciences @ 22 h 09 min

Gerard Depardieu a été tellement critiqué et traité de minable par les petits marquis qui nous gouvernent , que l’on se doit d’écouter ce qu’il pense de ces gens qui n’ont jamais gagné un centime de leur vie et qui se permettent de nous faire la leçon avec l’argent de nos impôts.

Depardieu

Depardieu

.

Voici sa lettre au premier sinistre (euh pardon ministre) Jean Marc Ayrault

 

Monsieur,

 

Vous êtes prof et bourge et je suis un titi,

Vous êtes un Nantais et je suis un nanti !

N’êtes-vous pas heureux en tant qu’homme de gauche

Qu’un titi puisse avoir quelque argent dans sa poche ?

De plus je l’ai gagné en toute honnêteté

Sans voler, sans frauder ni même spéculer.

J’ai reçu de par Dieu le talent de séduire

Et suis dès lors vendeur d’émotion et de rire,

Ce dont vous ne pouvez qu’assez peu vous vanter :

Car lorsque je vous vois paraître à la télé

Jean ai Marc d’un Ayrault fatigué et sinistre

Dont on m’a assuré qu’il est 1er Ministre !

J’aime l’amour, la vie et le jus de la treille,

Mon casier n’est en plus chargé que de bouteilles.

J’ai donc sans coup férir du jour au lendemain

Fait ma niche fiscale en mon nid de Néchain.

J’aime mieux exporter les kilos que je pèse

Que de risquer en France une mauvaise Grèce !

Votre sécurité qu’on appelle sociale

Ne soigne pas encore les hernies fiscales,

Je vais donc me soigner, disons à moindre frais,

En buvant du pot belge au lieu d’impôts français.

Je reviendrai en France un beau jour, quand le fisc

Ne me dira plus simplement : je confisque

Mais qu’il respectera le travail que j’ai fait

Pour concourir un peu au bonheur des français.

Pour n’être point taxé d’être un inter « minable »

J’arrête ici les frais, car ils sont impayables !

G. Depardieu

29 octobre 2013

Les Bretons se réveillent : attention !

Classé dans : Actions,Le Bon Sens Français,Politique — leprintempsdesconsciences @ 23 h 00 min

Les bretons avec leurs bonnets rouges sont en train de montrer la voie aux Français .
La voie de la grande révolte et jacquerie fiscale qui s’annonce, tant est grande l’injustice fiscale en France surtout depuis que nous sommes gouvernés par des incompétents qui ne sachant pas réduire les dépenses ou lutter contre les marchés financiers se retournent vers le peuple en inventant une nouvelle taxe par jour !
Cela fait depuis 30 ans que sous prétexte de cette crise qui a bon dos, les gouvernements de droite et de gauche, main dans la main écrasent le peuple de France sous des gabelles de plus en plus lourdes. Ils ont réussi à décourager l’initiative et le désir d’entreprendre.
Quand ce système de spoliation organisé aura sauté , on se dira dans quelques années : mais comment avez vous fait pour supporter si longtemps de telles atteintes à vos libertés sans vous rebeller ? Peuple de France: prépare la relève , car nos élites ne défendent plus le bien commun mais leurs intérêts et ceux de lobbys dévoyés. Quand les agriculteurs rejoindront les pêcheurs, les artisans, les médecins et les commerçants en colère , le pouvoir tombera comme un fruit mûr et nous devrons être prêts pour tout reconstruire sur des bases enfin saines. RESISTANCE !

www.Facebook/lebonsensfrancais.fr

21 juin 2013

Nicolas, 23 ans, prisonnier politique en France !

Classé dans : Actions,Le Bon Sens Français,Politique — leprintempsdesconsciences @ 0 h 26 min

Chers amis du printemps des consciences,
je vous appelle à venir manifester devant la sous-préfecture de Bayonne demain vendredi à 18 heures (et devant toute prefecture à 18h) votre soutien au prisonnier politique Nicolas. Ce jeune homme qui n’a commis aucun délit vient d’être condamné à deux mois de prison pour avoir porté un T-shirt représentant une famille et avoir manifesté devant M6 où parlait notre président de la république François Hollande.
On ne peut laisser passer de tels actes : il s’agit d’une véritable incarcération politique.
Nous sommes rentrés dans des temps de combat.
Cet acte d’emprisonnement disproportionné est une véritable faute politique.
Nous devons réagir et c’est la raison pour laquelle je vous invite à venir en masse à 18 heures devant la sous-préfecture de Bayonne.
Le bon sens est de refuser que nos enfants soient emprisonnés pour leurs idées politiques et pour le simple fait de manifester une opposition à une loi illégitime.
Ce qui est arrivé à ce jeune Nicolas, étudiant sans histoires, est ce qui peut vous arriver à vous et à vos enfants du jour au lendemain.
Pour plus informations sur ce qui est arrivé à ce jeune, vous pouvez cliquer sur le lien suivant :
pouvez cliquer sur le lien suivant :
target= »_blank »>http://www.soutien-nicolas.com/

Docteur Pascal Trotta

10 juin 2013

Alerte aux parents

Classé dans : Actions,L'avis des citoyens,Le Bon Sens Français,Le gender,Le réveil des consciences — leprintempsdesconsciences @ 21 h 49 min

Voici le message d’alerte lancée par une participante au premier meeting du bon sens français lors de son lancement le 1er juin à Bayonne , en présence de Béatrice Bourges.
Je vous le livre tel quel car l’initiative est excellente et demande à être relayée.

ALERTE AUX PARENTS ET AUX GRANDS PARENTS
A LA RENTRÉE, dès LE C.P. certains manuels préconisant L’ INDIFFÉRENCIATION DES SEXES
vont être distribués aux enfants et commentés par les professeurs. Cette  » Théorie du genre  » va semer le trouble, le doute dans l’esprit et le coeur des enfants. Cette pensée officielle presque obligatoire, nous n’ en voulons pas! (Titre d’ un manuel « papa porte une robe »)
Une fille reste une fille, un garçon reste un garçon. Non au parent 1. Non au parent 2.
OUI à Papa et Maman, au père et à la mère.

PARENTS UNISSEZ-VOUS pour en débattre et empêcher que soient divulgués manuels et enseignements erronés. La vérité est dans un couple homme/femme fondant une famille et donc une filiation pour leurs enfants.

Veuillez pour cela vous manifester en nombre à l’Association  » Le Bon Sens Français  »
lebonsensfrancais@gmail.com
www.facebook.com/lebonsensfrancais.fr
A LA RENTRÉE, dés le C.P. certains manuels préconisant L’ INDIFFÉRENCIATION DES SEXES vont être distribués aux enfants et commentés par les professeurs. Cette  » Théorie du genre  » va semer le trouble, le doute dans l’esprit et le coeur des enfants. Cette pensée officielle presque obligatoire, nous n’ en voulons pas! (Titre d’ un manuel  » Papa porte une robe « ) Une fille reste une fille, un garçon reste un garçon. Non au parent 1. Non au parent 2. OUI à Papa et Maman, au père et à la mère. PARENTS UNISSEZ-VOUS pour en débattre et empêcher que soient divulgués manuels et enseignements erronés. La vérité est dans un couple homme/femme fondant une famille et donc une filiation pour leurs enfants. Veuillez vous manifester en nombre à l’Association  » Le Bon Sens Français  »

Pendant les vacances dans toutes les villes de villégiature, il pourrait être fait une distribution de la main à la main sur les promenades en bord de plage le soir.
Et dans toutes les villes, les quartiers, s’organiser pour distribuer dans les boîtes aux lettres une information alertant les parents pour qu’au moins ils soient avertis avant la rentrée prochaine du lavage de cerveau qu’on veut faire subir à leur enfant sans qu’eux même en soient avertis.
Très cordialement
Une lectrice

2 juin 2013

Premier meeting du bon sens français

Classé dans : Actions,Le Bon Sens Français,Politique — leprintempsdesconsciences @ 13 h 49 min

Le bon sens français a tenu son premier meeting le vendredi 31 mai à Bayonne.
Pour cela il avait invité Béatrice Bourges, porte-parole de l’esprit du printemps français.
Beaucoup de personnes du département des Pyrénées atlantiques et des départements voisins se sont déplacés et se sont réunis à plus de 300 pour le lancement du bon sens français.
Béatrice Bourges a expliqué que la résistance aux lois transgressives actuelles qui visent à un changement de civilisation non démocratique n’est pas une option mais une obligation, un devoir. L’esprit du printemps français est un esprit de résistance transgressif à des lois transgressives. C’est un esprit pacifique de résistance ferme et définitive à un changement de civilisation que la majorité des français refuse.
Le Bon sens français est un nouveau mouvement politique créé dans l’esprit du printemps français. Ce mouvement politique est conçu par des citoyens, par des gens de bonne volonté, qui veulent le renouveau de la France par le peuple français.
Ce nouveau mouvement politique est héritier de l’histoire et de la culture chrétienne de la France dont le filtre décisionnel est le bon sens.
C’est un mouvement non affilié ni de droite ni gauche ni du centre encore moins des extrêmes. Le clivage gauche droite n’existe plus que dans l’esprit de nos élites et vise à diviser les français pour éviter tout changement profond.
L’objectif du bon sens français est la reprise du pouvoir au niveau national de façon démocratique mais ferme. Il aura vraisemblablement vocation à participer au futur conseil national de la résistance aux idéologies qui visent à détruire la nation et la famille qui sont les deux piliers fondateurs de la France.
Pour suivre ce mouvement en attendant la finalisation du site Internet www.lebonsensfrançais.fr, vous pouvez nous suivre sur la page
https://www.facebook.com/lebonsensfrancais.fr
Ou nous adresser un mail de suggestions, de propositions d’actions, de dons, à la boîte mail lebonsensfrançais@gmail.com.
Hauts les cœurs !

24 mai 2013

1er meeting du Bon Sens Français !

Classé dans : Actions,Le Bon Sens Français — leprintempsdesconsciences @ 20 h 10 min

« Le Bon Sens Français », nouveau mouvement politique, organise à Bayonne le vendredi 31 mai, à 20h30, au Grand Amphithéâtre de l’Université (8 allée des platanes, parking Sainte Claire) une réunion publique sur le thème: « Quelle action politique après le 26 mai ? ».

Cette réunion publique sera animée par le Dr Pascal Trotta, président du « Bon Sens Français », Serge Harismendy, président de « La Manif pour Tous 64″ et Béatrice Bourges, porte-parole du « Collectif pour l’Enfance » et du « Printemps français ».

Participation aux frais: 2€ par personne (location de la salle)

Nous vous remercions de venir le plus nombreux possible et d’en informer vos amis.

QUELLE ACTION POLITIQUE APRÈS LE 26 MAI ?

C’est sur ce thème que « Le Bon Sens Français » organise, vendredi 31 mai, un meeting commun avec Béatrice Bourges,

Responsable du « Collectif pour l’enfance », Béatrice Bourges nous parlera du combat qu’elle mène depuis des années pour protéger l’enfance face aux dérives d’une nouvelle idéologie, le gender, qui laisse libre cours aux fantasmes de certains adultes.
Elle présentera également l’esprit du « printemps français » dont elle est porte-parole.

De son côté, Serge Harismendy, président du collectif « la manif pour tous 64 », parlera de l’immense mobilisation qui s’est levée depuis cet automne face au projet de loi Taubira et qui a réussi à mobiliser plus d’un million de personnes à chaque manifestation à Paris ! Les basques, les Landais et les Béarnais ont été à la pointe de ce combat.

Le Bon Sens Français est un nouveau mouvement créé récemment dans le département des Pyrénées-Atlantiques, par de simples citoyens issus de la société civile. Il s’agit d’un mouvement non partisan, qui n’est ni de droite, ni de gauche, mais qui vise à remettre le bon sens dans le jeu politique.

Notre pays, que nos voisins européens désignent comme l’homme malade de l’Europe, rongé par le chômage galopant, la corruption et la récession, vit actuellement une crise économique, politique et sociale majeure.

Face à ce constat et à l’incurie de nos dirigeants, des citoyens s’unissent pour réfléchir ensemble à l’avenir de notre pays et mener, à tous les niveaux, une action politique en vue du redressement de la France.

Le Bon Sens Français veut donc, dans l’esprit du printemps français, participer au redressement du pays, au renouvellement des élites, et à un véritable printemps des consciences.

23 mai 2013

Meeting à Bayonne le 31 mai

Classé dans : Actions,Le Bon Sens Français — leprintempsdesconsciences @ 0 h 17 min

Le Bon Sens Français organise un meeting le vendredi 31 Mai à Bayonne, dans l’amphihéâtre de la faculté avec Béatrice Bourges, représentante du Printemps Français.

Venez nombreux.
Le printemps que nous vivons actuellement est un véritable printemps des consciences.
Ce printemps est français. Il est actuellement en phase de maturation politique.

Tous les citoyens de bonnes volontés sont appelés à rejoindre ce mouvement afin de permettre un renouveau français, un changement de politique.

Nous vous en dirons plus prochainement.

En attendant tous à Paris le 26 mai pour dire aux transgressistes que nous ne lâcherons plus jamais rien.
Haut les cœurs !

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus