leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

4 février 2013

PETIT COURS DE DIALECTIQUE POUR « LES NULS » 1

Classé dans : La dialéctique,La dialéctique 1 — leprintempsdesconsciences @ 23 h 02 min

D’abord, ayons toujours à l’esprit les paroles prophétiques du bienheureux Jean-Paul II dites à Lourdes avant sa mort

1/ N’ayez pas peur

2/ Défendez votre liberté

3/ Les femmes , vous êtes les sentinelles de l’invisible

elle est pas belle la vie comme ça ?

Ensuite n’oubliez pas ce que vient de dire notre pape Benoit XVI :

Dans les débats importants de société, la voix de l’Église doit se faire entendre sans relâche et avec détermination… Cette parole, j’en suis convaincu, est attendue. Elle trouve toujours un accueil favorable lorsqu’elle est présentée avec charité… »

Apprenons quelques rudiments de dialectique, cela nous mettra sur le même pied d’égalité que ceux qui promeuvent la révolution du gender et qui sont des habitués de la dialectique.

Rappelez vous que nous avons grâce à la prière, une action multipliée par l’infini.

Et que comme nous avons 2 hémi-cerveaux, nous avons 2 jambes pour rester debout :

- la jambe droite pour prier

- la jambe gauche pour agir

L’une ne va pas sans l’autre !

Que nous enseigne la dialectique : votre adversaire va chercher à vous déstabiliser en vous faisant passer pour un moins que rien. Exemples entendus lundi dernier dans les films de propagande des milieux gays. La gauche est assimilée au progrès, aux lumières aux avancées sociétales et tous ceux qui s’y opposent sont des obscurantistes, des rétrogrades ,des passéistes, des conservateurs voire des fascistes ou des inquisiteurs, des homophobes…vous avez le choix, il est large. Ils sont très inventifs pour vous enfoncer plus bas que terre. Et c’est vrai que lorsqu’on entend ce discours on peut se faire impressionner et anesthésier. C’est le but : clore le débat par la dénonciation et l’opprobre.

Et bien à votre tour dénoncez le procédé : c’est simple comme bonjour.

Vous dites : je récuse et refuse votre procédé ignoble et déloyal. Je ne suis pas ……et vous dénoncez tous les termes que l’on vous reproche et vous vous remettez ainsi au centre du débat. Vous sortez en quelque sorte dans la cave de l’obscurantisme dans lequel ; ils voulaient vous enfoncer.

Revenez à la lumière, c’est beau non ?

Vous me direz c’est impossible, j’ai peur de parler en public, j’ai peur de bafouiller, de ne pas trouver mes mots, de ne pas avoir les bons arguments, qu’on se moque de moi , qu’on ricane…etc…

C’est tout à fait normal et humain. Mais n’oubliez pas que nous avons Dieu, Jésus et le Saint esprit, avec nous . La sainte Trinité pour nous aider ! C’est une force incroyable.

Pour cela quand vous allez tracter, débattre dans une réunion publique allez y deux par deux comme les apôtres.

L’un parle (celui qui s’en sent le plus capable), l’autre pendant ce temps prie pour lui ; et vous verrez les miracles d’élocution et de beaux arguments qui sortiront de vos bouchez. Essayez.

Pour vous convaincre je vous relate l’expérience de lundi.

Tétanisé et en colère par tout ce que j’entendais de contre vérités sur le mariage unisexe, j’ai laissé parlé les militants homo, la représentante du planning familial et pensais sincèrement que je ne pourrai pas en placer une soit parce qu’on ne me donnerait pas le micro soit parce que je n’en aurai pas le courage tellement on avait présenté les opposants comme des débiles profonds.

Et bien ma chère voisine, Victoria, que je remercie vivement m’a dit «  allez pascal, vas-y il faut que tu parles, je vais prier pour toi ».  Elle s’est mise à prier sans que je m’en rende compte sauf que très rapidement , mon cœur qui battait la chamade s’est ralentit et que je me suis calmé, ai pu demander et obtenir le micro et exposer clairement mes idées : dénoncer tous les chiffres qui étaient faux, rappeler à la représentante du planning familial qu’elle n’y connaissait rien et qu’elle assénait des contre vérités sur la pilule …

Le pouvoir de la prière ! Alléluia !  Usez-en , c’est gratuit et inépuisable, pourquoi s’en priver ?

Donc deux par deux, l’un qui agit, l‘autre qui prie.

Revenons aux fondamentaux !

Docteur Pascal Trotta

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus