leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

  • Accueil
  • > Films
  • > L’avis du Père Yannick Bonnet sur le film M

16 mars 2015

L’avis du Père Yannick Bonnet sur le film M

Classé dans : Films,Le réveil des consciences,vos avis — leprintempsdesconsciences @ 19 h 13 min

Père Yannick Bonnet

À l’occasion de la sortie du film M  ce soir 16 mars à 20h30, en présence du réalisateur Pierre Barnérias,  au cinéma le sélect à Saint-Jean-de-Luz et alors que ce film commence à réaliser un buzz incroyable, je vous cite l´avis  récent du Père Yannick Bonnet, un avis qui compte.

 

M et le troisième secret : voilà ce que je pense de ce film :

« Depuis la fin de l’année 2014 est sorti un film produit par T Prod et réalisé par Pierre Barnérias. Ce film peut d’une certaine manière être appelé  » Documentaire « , puisqu’il ne s’agit pas d’une fiction mais d’une grande enquête. Son thème est centré sur les multiples manifestations mariales  qui se sont succédées particulièrement depuis les apparitions de la Vierge Marie à La Salette : le grand M du titre désigne, bien sûr, la Bienheureuse Vierge Marie et le reste du titre fait évidemment allusion aux apparitions de Celle ci à Fatima. Lors de la dernière apparition du 13 octobre 1917 , cent mille personnes avaient vu la fameuse  » danse du soleil « , dont de nombreux athées et agnostiques et parmi eux des journalistes connus. La Vierge Marie avait donné aux voyants, des petits enfants portugais, trois secrets dont les deux premiers devaient être révélés rapidement. Le troisième secret fut révélé beaucoup plus tardivement par Lucie, la survivante du groupe des trois petits. Les deux autres, François et Jacinthe, avaient été atteints de la  » grippe espagnole  » et appelés à la vie éternelle, ce qui était, au demeurant leur plus grand désir depuis les visites de Marie tous les treize de chaque mois depuis le 13 mai jusqu’au 13 octobre 1917.

En fait ce film est beaucoup plus qu’un documentaire. L’écriture de son scénario évoque davantage celle d’un thriller policier, tellement l’enquête est conduite de façon palpitante : on ne sent pas le temps filer, on est tellement tenu en haleine qu’à la fin de la projection on se dit qu’il faudra le revoir au moins une fois pour intégrer, mettre en mémoire et en perspective historique, tout ce que la Vierge est venu nous révéler avec parfois des larmes, parfois des avertissements graves, et toujours un Amour débordant pour ses enfants de la Terre . Et puis tout au long du film, des questions sont posées, qui interpellent les catholiques, clercs et laïcs. C’est évident que, sauf catastrophe et si Dieu me prête vie, je reverrai ce film probablement deux fois pour en tirer une source de méditations, de réflexions et de résolutions personnelles.

Il faut ajouter, ce qui est indispensable pour une oeuvre cinématographique , que ce film allie à des images splendides, une musique à la fois belle et remarquablement adaptée à l’image, et les voix d’André Dussolier et d’Hélène Segarra, un cadeau supplémentaire. Quand on est familier des apparitions et manifestations mariales, ce qui est mon cas, on n’est pas perturbé par la nouveauté et, de ce fait, on jouit intensément de la beauté artistique de l’oeuvre et parallèlement on est pris par le suspense haletant de l’enquête et c’est pourquoi on a envie de la revoir. Il se trouve que j’ai eu un emploi du temps chargé depuis janvier, avec quinze jours de prédications à La Réunion et également une bonne semaine à la Martinique. Je ne pensais pas pouvoir visionner le film avant le mois d’avril. Mais on m’a demandé avec tant de gentille insistance de faire un saut à Bordeaux pour le voir et donner mes réactions, que j’ai fait l’aller et retour en 48 heures entre les deux grands déplacements. Parmi les personnes que j’ai vues après mes commentaires, j’ai été frappé par les propos de celles, qui en étaient à leur deuxième vision du film et disaient avoir perçu maintes choses qui leur avaient échappé la première fois. Cela ne me surprend pas.

Je conclurai donc mon propos en remerciant les amis de Bordeaux qui m’ont fait gagner du temps pour voir ce que je n’hésite pas à qualifier d’oeuvre cinématographique exceptionnelle, qui élève l’âme et pose des questions capitales pour notre époque troublée. J’invite donc mes coreligionnaires à organiser dans leur lieu de vie la projection de ce film et d’y faire venir leurs amis et connaissances : beaucoup, surtout les incroyants seront bouleversés au bon sens du terme. Les Musulmans, qui aiment Marie, n’ hésitent pas à venir aux projections organisées par les catholiques et c’est peut être un signe qui annonce de futures conversions.

Le silence médiatique, total depuis la sortie du film, est un gage de grâces pour ceux qui le verront, car le Bien ne fait pas de bruit. Merci infiniment à Pierre Barnérias, qui a bravé toutes les difficultés pour pouvoir réaliser  » M et le troisième Secret  » et dont le talent s’est merveilleusement affirmé pour mettre en pleine lumière le rôle de Marie, collaboratrice éminente du Rédempteur et médiatrice de toutes grâces. Pierre, que le Seigneur vous bénisse ! « 

Père Yannik Bonnet

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus