leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

21 janvier 2015

Bayonne dit non à l’euthanasie masquée

Classé dans : Actions,Euthanasie,L'avis des médecins,Manifestations — leprintempsdesconsciences @ 16 h 09 min

Comme 64 villes en France aujourd’hui 21 janvier 2015, Bayonne était là pour dire non à l’euthanasie masquée.

Les députés organisaient ce jour à l’assemblée nationale un débat pour discuter d’une proposition de loi visant à légaliser la sédation profonde terminale. Nous ne sommes pas dupes : derrière ce mot technique se cache une volonté de légaliser l’euthanasie en France en 2015.

Soulagermaispastuer

Bayonne dit non à l’euthanasie masquée

La proposition numéro 21 du programme Hollande  est bien de légaliser l’euthanasie en France. Or depuis les immenses manifestations contre le mariage gay en 2013 le gouvernement ne veut pas de nouvelle mobilisation contre lui. Il a donc décidé d’avancer par étapes progressives et de façon masquée pour éviter les mots qui fâchent et le chiffon rouge de l’euthanasie.

Or moi qui suis médecin je puis vous confirmer que « la sédation profonde terminale » au lieu de la sédation en phase terminale est bien une possibilité qui sera donnée aux  de précipiter la mort et de façon volontaire.

Or chaque médecin à prêté le serment d’hippocrate où il a juré ceci : « je ne provoquerai jamais la mort délibérément ».

Le code de déontologie médicale, article 38 dit ceci : « le médecin n’a pas le droit de provoquer délibérément la mort »

Valls, Hollande et les députés voudraient-ils est-il s’asseoir  sur le code de déontologie médicale et le serment d’Hippocrate et transformer le cœur même de la  vocation du médecin qui est de soulager et surtout de ne pas tuer ?

Soulagermaispastuer

Bayonne dit non à l’euthanasie masquée

Francais  défendez vos libertés car derrière ce projet de loi se cache une volonté cynique de faire des économies sur votre dos : comme le gouvernement pille votre argent pour le donner aux banques du système international, il est question justement de diminuer les coûts de santé qui vous sont dûs  pour abréger vos vies prématurément. Car les calculs sont déjà faits : 80 % des frais de santé de toute votre vie sont dépensés  pendant vos six derniers mois. Abréger ces six derniers mois serait donc une source d’économie fantastique pour ces boutonneux cyniques de la calculette.

Rejoignez donc le mouvement soulager mais pas tuer,  parrainé par Philippe Pozzo di Borgho ( le héros tétraplégique des intouchables)  et mobilisez votre entourage pour que la boîte de pandore ne soit pas ouverte et que l’on n’autorise pas les médecins à tuer au lieu de soulager.

Encouragez ainsi la majorité des médecins qui sont là à vos côtés dans toutes les circonstances de votre vie pour vous aider, vous soulager et vous tenir la main. Ne dénaturons pas ce magnifique Métier.

Dr Pascal Trotta

 

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus