leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

4 juin 2014

Euthanasie, Procès Bonnemaison : reportage France 3

Classé dans : Euthanasie,Non classé — leprintempsdesconsciences @ 16 h 37 min

Alors que va s’ouvrir le procès en assises du Dr Bonnemaison radié de l’ordre des médecins pour avoir euthanasié au moins 7 patients, France 3 aquitaine a demandé son avis à des médecins sur ce qu’ils pensent de l’euthanasie.
Voici le reportage de 7 minutes diffuse le dimanche 1er juin 2014.

http://aquitaine.france3.fr/2014/05/31/l-affaire-du-docteur-bonnemaison-un-magazine-de-la-redaction-de-france-3-aquitaine-demain-dans-l-edition-du-19h-488285.html

Quelques remarques sur ce qui est dit dans ce reportage.
Le chirurgien en retraite le Dr Goufran rappelle avec autosatisfaction qu’il a lui même provoqué plusieurs euthanasies et que la définition de l’euthanasie est justement la belle mort, la bonne mort. Cela est faux et dangereux d’affirmer cela car cela voudrait dire que toutes les autres morts naturelles ne sont pas de belles morts ! Quelle contre vérité et quel cynisme.
Nous pouvons lui rappeler qu’euthanasie dans les années 1940 rimaient avec État nazi, seul état à avoir pratiquer à grande échelle l’euthanasie pour les handicapés et les malades mentaux.

Les médecins ne sont pas là pour provoquer la mort, cela est interdit par la loi naturelle, le code de déontologie et le code de santé publique. Heureusement que la sagesse de la loi naturelle et des hommes a mis ce garde fou pour protéger les malades et les faibles de la toute puissance du médecin ! Car si l’on ouvre cette boîte de Pandore qui serait de permettre sous conditions l’euthanasie, la confiance sera rompue entre les médecins et les malades.

Or cette confiance qui est le socle de la relation medecin-malade doit être préservée à tout prix. Et il faudra se battre contre ceux qui voudront profiter de cette affaire pour essayer d’introduire en France l’euthanasie.

De plus il est archifaux de dire que l’euthanasie serait pratiquée en douce et à grande échelle en France et qu’il est injuste de condamner ce médecin car il serait le bouc émissaire facile de notre hypocrisie.
L’euthanasie n’est pas pratiquée à grande échelle en France.
Rassurez vous patients, l’immense majorité des médecins sont pour la vie et seulement 500 Medecins sur 200 000 ont apporté leur soutien à ces euthanasies , c’est très très peu.

Les lobbys de l’euthanasie sont un groupuscule comme le lobby LGBT. Mais ils font beaucoup de bruit et essayent de faire croire à l’opinion qu’ils sont majoritaires. C’est FAUX.

C’est la loi Leonetti de 2005 qui entend développer les soins palliatifs et refuser l’acharnement thérapeutique (les 2 principales causes de rares demande d’euthanasie) qui doit être mieux appliquée. Or par manque de volonté politique et d’y allouer les moyens financiers nécessaires, cette loi n’est pas assez enseignée aux médecins et suffisamment appliquée dans les Hôpitaux et maisons de retraite.
Mieux accompagner en fin de vie les malades, et les vieillards coûterait il trop cher et certains voudraient ils faire des économies sur leur dos ? C’est vrai que ce sont nos 6 derniers mois qui coûtent le plus cher à la sécurité sociale. Mais c’est le coût à payer pour que notre société reste pleinement humaine, non ?
Là est le vrai enjeu du débat sur l’euthanasie.
Derrière la fausse compassion (mourir dans la dignité) des partisans de l’euthanasie , se cache en fait de terribles enjeux financiers et des sources d’économie que la culture de mort et les financiers aimeraient réaliser. Ne soyons pas dupes.

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus