leprintempsdesconsciences

Des Français Libres contre l'invasion du gender

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

30 janvier 2014

Ce que pensent de plus en plus de militaires français

Classé dans : L'avis des militaires,Manipulation des masses,police politique,vos avis — leprintempsdesconsciences @ 10 h 43 min

De plus en plus de militaires sont exaspérés par la dictature qui s’impose sournoisement aux français sous couvert de démocratie , de république, de maintien de l’ordre….et de mensonges.

Voici ce que dit récemment un ancien des forces spéciales.

Ce n’est pas de la langue de bois et cela nous fait du bien d’entendre des gens compétents et sensés dire ce qu’ils pensent de l’évolution catastrophique de notre pays , vendu et bradé sur l’autel du nouvel ordre mondial.

« Je ne signerai pas. Les gendarmes peuvent en effet crever… surtout leurs généraux qui, tels les directeurs Mignaux et Favier (à qui j’ai eu l’occasion de dire ce que j’en pensais), font gazer nos enfants, matraquer des jeunes filles, interpeller des ados pour « délit » de port de t-shirt, bousculer des grand-mères, placer le moindre Veilleur en garde-à-vue, etc… On est en Corée du Nord (ou dans l’URSS du bon vieux temps), comme en témoigne l’inénarrable justification du capitaine de gendarmerie Caillon, relayée sans vergogne par « Le Casoar » (cf. PJ) ? Au Vél’d'Hiv aussi, l’ordre et la légalité était de leur côté ! Bref, qu’ils la ferment, parce qu’ils commencent sérieusement à nous gonfler et qu’ils auront tôt ou tard… des comptes à rendre ! »

28 janvier 2014

Les rafles de retour en France.

Classé dans : L'avis des journalistes,Le réveil des consciences,Manifestations,police politique — leprintempsdesconsciences @ 8 h 55 min

Voici l’avis d’un journaliste qui, ayant oublié sa carte de presse à été raflé avec 200 autres manifestants dimanche soir à Paris à l’issue de la manifestation pacifique du jour de colère.

Dans la cour enceinte de barbelés de la caserne, un franc-comtois très calme se rappelle ses escapades en Allemagne de l’est pour son travail. « C’est comme en RDA ici ». Piégé sur la place Vauban, l’homme a raté son TGV du soir et ne sait comment il paiera celui du lendemain. Chez les CRS, les heures de surveillance commencent à délier les langues. L’un affirme malicieusement qu’il faut « brûler des voitures et faire des émeutes pour se faire respecter », un autre s’indigne : « Quand on voit ce qu’on nous demande de faire ici et tout le ramdam qu’on fait sur l’Ukraine… C’est n’importe quoi ! ». Un troisième, qui en a vu d’autres dans sa carrière, ne supporte plus d’enfermer des gens pacifiques. Plus loin, prêt à dégainer la matraque au moindre débordement, un « Robocop » affirme que « les manifestations ne servent à rien, c’est le système qui veut ça… ».

L’article complet avec photos : très instructif .
Cela se passe en France en 2014……

24 janvier 2014

Qu’est-ce en Vérité la franc-maçonnerie ? L’avis d’un moine

Classé dans : Franc maconnerie,L'avis des moines,manipulation,Manipulation des masses — leprintempsdesconsciences @ 15 h 51 min

La haine du démon.  Un moine1

Présentation : Dans nos sociétés éprises de rationalité, l’action démoniaque est minimisée et surtout mal comprise. Car son moteur est un sentiment : la haine. Cette haine rejaillit sur ceux qui rendent un culte au démon ou recourent simplement à son aide pour assouvir leur volonté propre. L’ennemi du genre humain se présente d’abord en ami ; c’est pourquoi il faut plusieurs initiations successives pour que les Francs-maçons en arrivent à accepter la pleine lumière : l’identité entre le « Grand Architecte » qu’ils vénèrent et le Prince de ce monde.

Alors il ne leur est plus possible de reculer ! C’est pourquoi la récitation du Pater est notre sauvegarde, pour nous chrétiens, donnée par le Rédempteur : l’appel à faire la Volonté du Père, Père commun de tous les hommes, est le meilleur antidote à la haine.

La haine du démon
« Votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. »

Le démon rôde comme un lion rugissant. « Toute son épouvantable énergie est dirigée, sans cesse, avec le plus inlassable acharnement, contre l’oeuvre de salut et de restauration [de Jésus-Christ]. »2.  Par rapport à la haine du démon, celle d’un monstre comme Staline, ou Hitler, est comme un petit briquet à côté d’un énorme chalumeau, toujours allumé. Cette haine est dirigée tout d’abord contre Dieu. Elle cherche à Le priver de Ses enfants. Pour l’éternité. En nous entraînant en enfer. Cette haine veut que tout être humain soit un enfant rebelle, désobéissant, hostile à son Père du Ciel, sinon méprisant pour l’idée même d’un Dieu, d’un Père céleste qui nous aime et qui veut nous sauver des peines de l’enfer, et nous donner le bonheur incomparable de la vie éternelle au Ciel avec Lui.

Cette rébellion, cette désobéissance, cette hostilité, ce mépris, le démon ne vit que pour les répandre partout dans le monde, parce qu’il hait suprêmement le Bon Dieu.

Trouve-t-il quelque chose qui s’y oppose ? Oui, il trouve l’œuvre de salut, l’œuvre de Jésus-Christ, la sainte Église du Bon Pasteur. Il n’y a aucune âme en enfer qui n’aurait pas été sauvée par une bonne confession.

Le diable veut donc que chaque être humain soit le plus possible éloigné du Bon Pasteur, qui seul peut nous amener à notre Père du Ciel. Le démon veut que le plus grand nombre possible d’hommes soient des brebis perdues, hors de l’Église, et adonnés aux fausses religions. Peu importe lesquelles, encore que le démon préfère la religion où lui-même est adoré. Non seulement il la préfère par orgueil, mais aussi parce qu’en le servant, ses adorateurs s’enfoncent dans le mal et dans leur rejet du Bon Dieu.

En le servant ? Mais oui, on doit obéir à un dieu. Sinon, l’adoration qu’on lui offre est bien creuse. L’abbé René Laurentin écrit que, de nos jours, « Au Gabon (…) pour conquérir le pouvoir, des parents (…) sacrifient leurs enfants à Satan (…). Il est bien d’autres pays où des hommes politiques recourent discrètement à la magie, en Afrique et ailleurs ».3 Le démon cherche donc à répandre une corruption morale universelle, et à rendre l’Église aussi inefficace que possible.

La Franc-maçonnerie

Chose étrange, ce sont aussi les buts de la Franc-maçonnerie. Une bonne étude récente sur cette secte conclut que celle-ci cherche à « décatholiciser le monde [et à] mettre sur pied une société nouvelle, basée sur des principes contraires [aux dix commandements], et ouverte à l’occultisme ».4 L’occultisme désigne ici les sectes ésotériques, le spiritisme, la magie et le satanisme. Ces choses sont maintenant popularisées, presque banalisées, par la musique satanique, par des livres pour enfants, et par le Nouvel Âge, entre autres.

La Franc-maçonnerie fait donc le travail du démon, et si elle veut que la société soit ouverte au satanisme, elle doit déjà elle-même y être ouverte. Si elle y est ouverte, le démon ne sera que trop content de l’embaucher dans son oeuvre de corruption ? Et si ce n’était déjà lui qui déjà inspirait la Franc-maçonnerie dès le début, d’une façon ou d’une autre, ce qui est au moins probable, vu l’identité de leurs buts ?

Une connaissance élémentaire de la Franc-maçonnerie nous aidera à déjouer la malice et les embûches du démon. La Franc-maçonnerie est organisée en société secrète. Elle s’applique à décatholiciser et à corrompre la société par deux moyens : par l’infiltration, et par l’influence sur l’opinion publique.

Par infiltration : des Francs-maçons s’introduisent ou recrutent dans toutes les institutions et milieux qui peuvent leur être utiles pour corrompre la société ou pour attaquer l’Église. Par exemple, des institutions politiques, commerciales, financières, militaires, médicales, scolaires, médiatiques, culturelles, révolutionnaires et religieuses. Ce n’est pas si difficile. « Un milieu quelconque devient manœuvrable à merci, du moment que des meneurs, perdus dans la masse, ont concerté secrètement la diffusion d’une idéologie et la prise du pouvoir. »5 . Bien évidemment, ce ne sont pas les meneurs qui sont contrôlés par la masse, c’est celle-ci qui est dominée par leur manipulation. Et quand le démon intervient dans les affaires d’un milieu maçonnique, ce ne sont pas les petits briquets qui donnent des ordres au chalumeau.

Pour manipuler l’opinion publique, la Franc-maçonnerie se sert non seulement des médias, mais aussi de chaque Franc-maçon. Il apprend les techniques les plus efficaces pour faire passer la propagande de la loge, en les subissant lui-même. Il va essayer de transformer son entourage dans la société en loge maçonnique informelle, et de transmettre à ses amis et à ses collègues les attitudes et les idées maçonniques, à leur insu.

À mesure que cette activité se répand, le monde se transforme en une énorme loge maçonnique informelle, à commencer par le monde médiatique.

Si les actions de quelqu’un contribuent à décatholiciser le monde, ou à organiser une société ouverte à l’occultisme et opposée aux dix commandements – par exemple en promouvant l’avortement – cette personne n’est pas nécessairement un adepte du démon ou de la Franc-maçonnerie ; mais elle fait leur travail.

Et nous, nous devons agir en sens contraire. Parce que nous devons aider à faire le travail des saints, des saints parmi nous ici-bas, et les saints ont « la jalousie de Dieu, ne supportant pas que l’amour et l’honneur dus au Seigneur ne Lui soient pas rendus ou soient accordés à d’autres qu’à Lui. »6

La continuité

Ce serait évidemment une erreur de penser que tous les braves Francs-maçons soient, en réalité, tous et chacun des satanistes. Ce sont plutôt leurs « idiots utiles », selon l’expression communiste. Mais alors, où est la continuité entre ces braves pions, et les serviteurs attitrés du démon ? Eh bien, tout comme les Francs-maçons s’infiltrent dans des institutions pour les manipuler, eux-mêmes sont infiltrés et manipulés par d’autres sociétés encore plus secrètes. Lesquelles sont infiltrées et manipulées à leur tour, et ainsi de suite.

Nous le savons par les témoignages d’anciens adeptes, et par la découverte de documents confidentiels de ces sociétés, ceux, par exemple, des martinistes, des illuminati, des synarchistes et des carbonari. C’est ainsi que, d’habitude, les Francs-maçons des grades inférieurs n’ont aucune idée des fins pour lesquelles ils sont manipulés par le niveau le plus secret de ce réseau diabolique.

Mais un Franc-maçon considéré comme fiable et utile, sera initié, s’il l’accepte, dans une de ces sociétés supérieures. Par exemple, à son entrée dans la Franc-maçonnerie, on aura expliqué à une personne nominalement chrétienne7 que l’expression « Grand Architecte de l’Univers » est le nom maçonnique de Dieu. Pour un Franc-maçon athée, ce mystérieux Architecte ne sera que la personnification de l’humanité. Plus tard, si leurs supérieurs pensent que ces apprentis sont sûrs et capables de rendre service, ils les initieront à des croyances gnostiques, selon lesquelles l’univers est en train de se diviniser. On leur dira que les explications qui leur étaient données jusqu’ici étaient plutôt symboliques, mais qu’ils sont maintenant dignes de savoir qu’en réalité il n’y a pas de Dieu créateur (c’est déjà ce que pense l’athée), et que le Grand Architecte est le principe qui est en train de rendre le monde divin.

Plus tard, si on les croit toujours fiables et utiles, ils seront initiés à la doctrine secrète selon laquelle ce principedu monde est en réalité le prince de ce monde, c’est-à-dire une personne, le démon. Peu à peu ces initiés, qu’ils le veuillent consciemment ou non, se retrouvent aussi éloignés que possible de la religion qui nous unit au Bon Dieu. Plus ou moins « idiots utiles » avant cette ultime initiation, les voilà maintenant invités à servir le démon sciemment. Malheur à eux s’ils refusent !

Actuellement, l’entreprise de corruption universelle agit d’une façon relativement douce. Nous ne subissons plus les révolutions sanglantes du vingtième siècle, comme en Russie, peut-être parce qu’elles ne sont plus nécessaires. Tantôt plus, tantôt moins, les révolutionnaires en col blanc détiennent déjà le pouvoir.

Ils peuvent travailler assez tranquillement, et la corruption morale de la société progresse à petits pas, en toute légalité, non par la violence et la terreur, mais par une libération grisante, par la libération des commandements de Dieu.

Imaginez un médecin qui « pourrait artificiellement rendre malade quelqu’un pour l’avoir comme patient perpétuel, mais sans le tuer ni le guérir. Ainsi est traitée la société par le démon : l’établissant de manièredurable dans le désordre mental, social, économique et culturel, sans excès qui puisse lui faire échapper sa victime. »8

Les limites

Mais il ne faut jamais oublier que le diable n’est pas un second dieu, comme l’enseignent certaines sectes : il ne peut faire que ce que notre Père du Ciel lui permet. De plus, beaucoup de choses lui échappent : les rivalités, les rébellions et les défections de ses serviteurs, « la complexité du réel où le meilleur et le pire, les méchants et les hommes de bonne volonté, se trouvent mêlés, enfin le rôle de la grâce qui, avec nos prières et notre action, arrive à déjouer les plans les mieux ajustés. »9

La connaissance de ce plan de corruption morale et d’agression contre l’Église et sa mission, nous aidera à déjouer la malice et les embûches du démon. « Résistez-lui, fermes dans la Foi – nous exhorte saint Pierre –Dieu vous fortifiera ». Ne supportons pas que l’amour et l’honneur dus au Seigneur ne Lui soient pas rendus ou soient accordés à d’autres qu’à Lui.

Prions souvent le Notre Père, la prière que Jésus nous a donnée précisément pour nous mettre dans la présence de notre Père du Ciel, pour nous faire penser à la sanctification de Son Nom, pour nous rappeler Son règne, Savolonté, Sa Providence, l’importance du pardon, la tentation à vaincre (si on ne peut pas l’éviter) et la délivrance du mal.

1Sermon donné pour le 3e dimanche après la Pentecôte, le 3 juillet 2011, par un moine bénédictin de l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux. Reproduction autorisée du Bulletin québécois UNAM SANCTAM, No. 4, Octobre-Décembre 2011

2 P. Denis FAHEY css., cité par Jean OUSSET, Pour qu’Il règne, DMM, 1986, p. 125.

3 R. LAURENTIN, Le démon, mythe ou réalité ?, Paris, Fayard 1995, p. 208.

4 Arnaud de LASSUS, Connaissance élémentaire de la Franc-maçonnerie (AFS, 5e édition, 2008), p. 181.

5 J.-M. JOURDAN, « Les deux progressismes », Permanences n° 25 (décembre 1965), p. 64.

6 Mgr THÉAS, cité par Jean OUSSET, op. cit , p. 523.

7 N’oublions pas qu’il est interdit aux catholiques d’être Francs-maçons, sous peine de péché mortel (CDF, 26 novembre, 1983).

8  »Le R.P.G.G. », « Le règne des Pharisiens : les pseudo-catholiques », Lecture et Tradition n° 389-90 (juillet-août 2009), p. 28.

9 Daniel Jacob, « Derrière les Franc-maçonneries de papa », Permanences n° 32 (août-septembre 1966), p. 29.

 

Des gauloiseries face aux tromperies , ou comment se remotiver pour le 2 Février

Classé dans : Actions,Humour,L'avis des citoyens,Le réveil des consciences,Manifestations — leprintempsdesconsciences @ 15 h 20 min
Je ne peux m’empêcher de vous diffuser ce message reçu car il témoigne parfaitement de l’état d’esprit de nombreuses personnes de bonne volonté en ce moment en France en janvier 2014, alors que pas moins de 4 manifestations sont organisées en Janvier-Février à Paris , en province et en Europe.
DES GAULOISERIES FACE AUX TROMPERIES
DES GRIVOISERIES FACE AUX TRICHERIES
voila mon modeste résumé à ce magnifique billet qui mérite d’être diffusé. Que l’auteur anonyme du 64 en soit remercié.  Il nous « rebooste »
.
Lettre d’un sympathisant 64 diffusée avec l’autorisation de son auteur
Mes amis,
Y en a marre des manifs !
De ces espèces de grandes ballades dominicales dans les rues de Paris à scander des slogans ineptes tout en agitant des petits drapeaux comme au dernier anniversaire de Kim-Jung-Un.
Marre du rose, du bleu et du blanc, des sifflets et des ‘faites du bruit !’, des lodens et des serre-têtes assortis, des bonnets et des drapeaux, des CRS et des merguez !
Marre des ‘chiffres selon la police’ et des ‘chiffres selon les organisateurs’  (qui confirment d’ailleurs de façon inquiétante la dégradation vertigineuse de la maîtrise de l’arithmétique et de la qualité de la santé visuelle en France) !
Marre du communiqué de presse de la Pravda (on dit ‘AFP’ en français) qui, dès15H17 environ – soit 47 minutes après le début officiel du rassemblement – , sert de seule et unique référence (non vérifiée) aux apprentis journalistes de permanence !
Marre du ‘… pour tous’ servi à toutes les sauces alors que, dans les faits, il se résume trop souvent à : ‘… pour nous’, ‘… pour moi’, ‘… pour elle’, ‘… pour lui’  !
Marre d’être inutile et objectivement si peu performant (La preuve ? La loi Taubira est passée et celle sur l’avortement ‘sans détresse’ aussi !).
Marre de devoir prendre froid sur des enjeux qui ne me concernent pas vraiment directement … ou alors de loin … ou alors pas tout de suite … alors qu’il y d’autres sujets de désarroi collectif nettement plus angoissants (les impôts, le loto, les fachos, NKM contre Hidalgo, Nabilla ou bien Zahia, Dieudonné – paraît-il ?! – et sa ‘quenelle’ … pour n’en citer que quelques uns) !
Marre ne plus pouvoir tranquillement partir me promener à la campagne, mettre tranquillement à jour mes profils LinkedIn et Viadeo, caresser mon iPad, mon chien ou ma femme dans le canapé du salon après le bon gigot du dimanche !
Marre d’être parqué dans le camp d’une minorité conservatrice et catho (l’horreur absolue !) en train de rater le train de la modernité ou d’essayer d’éteindre les Lumières !
Marre, vous dis-je !
Mais en même temps … je revois cette petite silhouette blanche du 5 juin 1989, sur la place Tienanmen à Beijing  (http://www.dailymotion.com/video/x5oya1_the-tank-man_news).
Je revois cet homme, debout, seul avec ses deux sacs à provisions au bout des bras, face à une colonne de chars qui s’avance lourde et menaçante. Il ne bouge pas. Les chars s’arrêtent. L’homme interpelle le conducteur du premier char. Il monte même sur la machine pour lui parler, le voir, échanger yeux dans les yeux. En vain. L’homme redescend sur le bitume. Le char tente une esquive par la droite. L’homme se replace face à lui. Le char s’arrête à nouveau. L’homme reste debout, minuscule, fragile et avec lui, c’est toute l’humanité qui se redresse, debout, minuscule, fragile pour dire non à la tyrannie mécanique, idéologique, inepte et mortifère des puissants du moment.
Dimanche 2 février prochain, je serai une bûche ; une brindille plutôt.
Presque rien. Un fugace pixel dans le journal de Claire Chazal. Un millième de clic dans les comptages de Manuel Valls. Un congelé dans les frimas de la Chandeleur. Un marcheur de la ‘Manif Pour Tous’ qui se fiche bien de savoir si elle l’est vraiment ou pas, si c’est bien d’y aller ou pas, ou si les Untel y vont ou pas.
Je serai le cadet des soucis de ‘Closer’, de François, de Julie, de Valérie et de ma coiffeuse. Un inutile de la dernière heure. Un paisible bourrin de défilé. Un sujet de sarcasmes ou de commisération.
Mais j’irai, car je veux savoir si je suis encore vivant, debout et libre.
Je veux poursuivre l’échange avec ceux qui ne comprennent toujours pas pourquoi on peut foutre en l’air tant de week-ends, de soirées et de nuits pour de telles causes ‘perdues d’avance’.
Je veux dire à mes enfants, aux enfants de mes enfants et à tous ceux qui seront de près ou de loin les victimes de nos renoncements, de nos omissions, de nos petits arrangements avec la justice et la vérité que le 2 février 2014 à 14H37 - je l’avoue – j’ai pensé très fort à eux.
Allez mes amis. Levez-vous. Allons !
Pour la vie, le sexe (et non le ‘genre’) et la famille !
J’aurai grande joie de toute manière à joindre ma brindille à la vôtre. C’est comme cela qu’on commence quand on veut allumer un grand feu.
Des gauloiseries face aux tromperies , ou comment se remotiver pour le 2 Février  dans Actions 1620375_10151811023705059_502479576_a

La Manif Pour Tous 64
Blog : www.manifpourtous64.blogspot.fr
Facebook : www.facebook.com/manifpourtous64

Pour vous désinscrire de notre liste de diffusion, 
merci de nous envoyer un mail àmanifpourtous64@gmail.comON NE LÂCHE RIEN, JAMAIS !!

16 janvier 2014

« Euthanasie, État nazi »

Classé dans : Avortement,Euthanasie,L'avis des citoyens,manipulation,Manipulation des masses — leprintempsdesconsciences @ 15 h 48 min

Ce jeu de mots plus compréhensible à l’oreille qu’à la vue pourrait être l’argument choc à opposer à toux ceux qui veulent promouvoir l’euthanasie. Car qu’est ce que l’euthanasie ? C’est le meurtre, l’assassinat d’un vieillard ou d’un grand malade donc d’un faible, d’un petit aux yeux des puissants ou des bien portants du jour.
Pour faire en sorte que la population ne se révolte pas contre cette atteinte à la loi naturelle « tu ne tueras point », les promoteurs de cette culture de mort utilisent des slogans mensongers qui ne visent qu’à tromper. On ne dira donc pas euthanasie , mais mourir dans la dignité. Bref c’est la novlangue que de transformer un assassinat en dignité. Ou on appellera l’euthanasie IVV, Interruption Volontaire de Vieillesse, comme ces mêmes promoteurs de la culture de mort ont transformé le mot avortement qui est le meurtre, l’assassinat d’un enfant dans le ventre de sa mère, en IVG, Interruption volontaire de Grossesse que j’appellerai plus volontiers Interruption de Vie Gênante. La boucle va se boucler puisque les plus faibles d’entre nous, les embryons ou les vieillards seront sous la coupe des assassins de cette culture de mort , ce qui nous ramène en arrière aux  heures les plus sombres de notre histoire européenne avec l’aventure nazie qui est la construction politique et étatique avec le communisme stalinien qui a le plus attenté à la vie.
Donc oui nous pouvons affirmer qu’euthanasie rime avec état nazi à partir du moment où l’Etat offre son appareil et sa logistique aux promoteurs de la culture de mort.
Dr Pascal Trotta

10 janvier 2014

La sécu rembourse « le marché de la mort »

Classé dans : Actions,Avortement,L'avis des citoyens,marche pour la vie,Sécurité sociale — leprintempsdesconsciences @ 9 h 28 min

La sécurité sociale qui au départ assure une assistance sociale pour la maladie et la retraite à tous les français est devenue au fil du temps un acteur incontournable du marché de la mort. Car depuis la loi rudy de 1982 la sécurité sociale rembourse 100 % du coût de l’IVG. Sous ce terme de nov langue se cache la mise à mort d’enfants dans le ventre de leur mère. Et cette décision est à plus de 90 % personnelle car les cas de détresse dû a un viol sont extrêmement minoritaires parmi les 220 000 avortements réalisés en France chaque année (c’était l’argument majoritaire des militantes pour l’avortement qui ont été à l’origine de cette loi). Depuis la loi Veil de 1975 légalisant l’avortement en France plus de 7 millions d’enfants ont été mis à morts dans le ventre de leur mère. Ce qui fait un déficit de Français et de cotisants pour la sécurité sociale de 7 millions ! Ne faut-il pas s’étonner que la sécurité sociale notamment la branche retraite soit en déficit puisque on a éliminé dans le ventre de leur mère les « futurs cotisants ». En remboursant l’avortement en 1982 par la loi Rudy, la sécurité sociale a scié la branche sur laquelle elle était assise.
Il faut avoir que la cotation de l’avortement vient d’être récemment augmentée (de l’ordre de 500€) pour inciter les gynécologues à continuer à perpétuer cet acte alors que la valeur de l’acte de l’accouchement n’a pas été revalorisée et est presque équivalente à celle de l’IVG. Bref avec la sécu il va bientôt être plus rentable de donner la mort que de donner la vie.

Et puis un cas de conscience véritable se pose en nous : faut-il que nous continuions à financer le marché de la mort par nos cotisations de sécurité sociale ? Un véritable marché de la mort existe en France avec l’avortement, l’élimination des trisomiques 21 puis l’euthanasie.
Savez-vous que 96 % des trisomiques 21 diagnostiqués dans le ventre de leur mère sont sciemment éliminés avec le concours de la sécurité sociale et de l’État ? Je vous rappelle que l’élimination d’une catégorie de population par la présence d’un gène supplémentaire s’appelle exactement un génocide.
Alors finalement ceux qui défendent la vie de la conception naturelle jusqu’à la mort naturelle doivent se poser les vraies questions : devons nous continuer à financer la sécurité sociale qui participe actuellement à l’élimination des embryons dans le sein de leur mère, d’enfants handicapés puis dans un futur proche à celle de vieillards devenus économiquement inutiles?
Il nous reste à nous mobiliser et à défendre la vie : venez le plus nombreux possibles à Paris le 19 janvier pour la marche pour la vie dont voici le lien ci-dessous.
http://enmarchepourlavie.fr
Pour ceux qui ne peuvent pas venir vous pouvez défendre les idées du MLPS qui est un mouvement de libération de la protection sociale et qui vise à payer ses cotisations de sécurité sociale à d’autres organismes européens moins voraces et peut être mon liés au marché de la mort ,ce qui est légal depuis 1992.
http://www.claudereichman.com/mlps.htm
N’AYEZ PLUS PEUR !

9 janvier 2014

Taubira, Valls et Hollande sont des clivants et génèrent de la violence

Classé dans : Humour,Juifs de France,L'avis des humoristes,Le réveil des consciences,manipulation,Politique — leprintempsdesconsciences @ 15 h 50 min

En 2013 avec la loi Taubira qui a forcé le peuple pour donner le « mariage » à un lobby ultra minoritaire LGBT, cette ex indépendantiste à sciemment et volontairement porté un coup satanique à la famille et ses valeurs. Or plus de 80% des homosexuels ne voulaient pas et ne veulent toujours pas du mariage qui les enfermerait dans un carcan trop étroit pour eux. Et la majorité des homosexuels étaient contre ce projet de loi car il porte en lui des semences d’homophobie. Ce n’est pas le peuple de France qui est homophobe c’est ce gouvernement qui l’est avec cette loi clivante.

En 2014 avec la volonté de Valls d’interdire l’humoriste Dieudonné sous prétexte qu’il serait antisémite, ce qui est faux, Valls jette de l’huile sur le feu et va commettre la plus grosese faute de sa vie. On n’enferme pas un humoriste parcequ’il dit que des groupuscules sionistes en France sont en train d’organiser une police de la pensée et attentent à notre liberté d’expression. Où sont les fascistes ? Dieudonné qui révèle aux Francais les dessous de notre liberté encadrée où Valls et le lobby sioniste qui le soutient qui veulent le faire taire ? Valls est-il le ministre de l’intérieur de tous les Français ou celui du lobby sioniste ?
Écoutez les voix juives de plus en plus nombreuses qui se lèvent pour que l’on laisse libre Dieudonné car en l’interdisant c’est l’anti sionisme qui  risque de se transformer en antisémitisme.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Des-juifs-de-France-denoncent-la-LICRA-et-les-officines-sionistes-qui-les-mettent-en-danger-22505.html

8 janvier 2014

Dieudonné réveille les consciences de la jeunesse

Classé dans : Non classé — leprintempsdesconsciences @ 23 h 29 min

Dieudonné réveille les consciences de la jeunesse française, c’est pour cela qu’il est dangereux.

Car la génération des 68tards et des bobos mondialistes qui nous gouvernent et qui ont abêti la jeunesse sciemment pour qu’elle ne se révolte pas contre ces vieux barbons qui s’accrochent au pouvoir, ne supporte pas que qui que ce soit puisse faire geler une conscience politique dans le cerveau des jeunes.

C’est pour cela que Dieudonné est devenu « la bête noire » de l’intelligentsia française aux ordres d’un mondialisme apatride et financier.

Lisez donc cet excellent article que je vous invite à diffuser, écrit par une journaliste américaine et qui relate exactement ce qui est en train de se passer en France.

http://bit.ly/1cC7DT8

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus